La Corée du Nord se lance dans la pub

Cette publicité kitsch pour la bière Taedonggang vient de Corée du Nord. Kim Jong-Il serait-il prêt à tourner son pays vers l'économie de marché ?

La bière Taedonggang est produite dans une brasserie achetée 1,7 million d'euros en Angleterre en 2000. L'usine a été démontée pièce par pièce puis expédiée et réassemblée en Corée du Nord. Cette bière coûte un euro, a un degré d'alcool de 4,5 % et est vendue principalement dans les hôtels pour étrangers.

La publicité, symbole du capitalisme triomphant, était jusqu'à présent quasiment absente en Corée du Nord.

Contributeurs

La bière qui va "faire partie de vos vies"

"La bière Taedonggang, fierté de Pyongyang.

La bière Taedonggang, le nouveau look de Pyongyang.

Elle fera partie de vos vies."

La publicité explique que cette bière aide à supporter le stress et à vivre sainement.

“Kim Jong-Il cherche simplement à donner une bonne image de son pays”

Kwon Eun Kyoung travaille pour le site d'informations sur la Corée du Nord The Daily NK, basé en Corée du Sud mais rédigé par des journalistes nord-coréens en exil.

Les Nord-Coréens boivent plus que vous ne pouvez l'imaginer. C'est une réponse classique à une vie difficile. On se rend compte du problème ici, en Corée du Sud, au travers des réfugiés nord-coréens chez qui l'alcoolisme est très répandu. La plupart des gens boivent des alcools forts, comme le Kaesong Ginseng. La bière n'est pas encore très populaire.

La Taedonggang n'est pas vendue en Corée du Sud, mais elle l'est dans les restaurants nord-coréens de Chine, de Thaïlande ou du Cambodge. L'argent récolté dans ces restaurants et dans les hôtels pour étrangers de Pyongyang fournit des devises étrangères au "Département 39" qui est en quelque sorte la caisse noire de Kim Jong-Il.

Cette publicité n'est le signe que d'un changement superficiel du pays. Dans la réalité, le régime n'a aucunement le désir d'évoluer vers l'économie de marché. Les autorités nord-coréennes essaient d'ailleurs de fermer les marchés locaux, les jangmadang, qui sont pourtant essentiels pour la survie des habitants. Kim Jong-Il ne veut pas changer de système. Par cette publicité, il cherche simplement à donner une bonne image de son pays. C'est un show. Et si l'on regarde la réaction des médias étrangers, ça a l'air de marcher."

Reportage nord-coréen sur la bière Taedonggang

Pyongyang se lance seulement maintenant dans la publicité pour la bière, mais la chaîne officielle diffusait déjà des reportages pour vanter la brasserie d'origine anglaise installée en Corée du Nord.



Fermer