Un milicien bassidji : "J'espérais ne pas avoir à leur tirer dessus"

Les bassidji (miliciens islamiques) sont accusés d'avoir fait preuve d'une très grande brutalité face aux manifestants qui protestent depuis le 12 juin contre la réélection du président iranien Mahmoud Ahmadinejad. Un officier bassidji de Téhéran raconte sa version du bain de sang du 20 juin.

La milice pro-gouvernementale des bassidji est composée de combattants volontaires qui agissent lorsqu'il y a un risque de déstabilisation du régime. Elle a été fondée par l'ayatollah Khomenei en 1979 durant la guerre Iran-Irak. Le gouvernement a fait appel aux milices pour réprimer les manifestations post-électorales. Au moins 20 personnes auraient été tuées en trois semaines de protestation.

Mehdi (le prénom a été modifié à sa demande) est un commandant bassidji de 39 ans. Il est l'ancien camarade de classe de l'un de nos Observateurs à Téhéran, qui préfère rester anonyme. Le 20 juin (journée particulièrement sanglante), Mehdi a commandé une mission de répression dans le centre-ville de la capitale iranienne, près de la base militaire.

Oui, j'ai tiré sur des manifestants. Je suis un militaire, je dois obéir aux ordres. La foule nous attaquait comme des fous, ils jetaient des pierres et des cocktails Molotov. On a dû se protéger, leur montrer qu'on était sérieux. Nous les avons prévenus, en criant à plusieurs reprises, avant d'ouvrir le feu. Mais ils continuaient d'avancer. Je ne me souviens plus sur qui j'ai tiré, j'essayais de viser les pieds des manifestants.

Ensuite, nous nous sommes repliés derrière des fourgonnettes au milieu de la rue, et j'ai ordonné à mes hommes de tirer par terre dans l'espoir d'éparpiller la foule.

J'espérais ne pas avoir à leur tirer dessus. Cette nuit-là, j'ai fait un cauchemar, j'ai rêvé que les manifestants me jetaient au bûcher. C'est devenu un rêve récurrent. Je revois les visages des manifestants avant que l'on m'ordonne de leur tirer dessus. J'ai demandé à un mollah de prier pour moi.

Ce n'était pas facile de tuer des gens, mais je l'ai fait pour l'islam. Mais il faut garder à l'esprit qui sont ces gens : des fourbes, qui veulent en finir avec la révolution islamique. Vous ne pouvez pas nous demander d'attendre sans rien faire alors qu'ils essaient de renverser notre régime."

Contributeurs

Commentaires

RACISTE tu sous-entend dans

RACISTE tu sous-entend dans ton commentaire que l'IRAN n'est pas un pays civilisé !!!
En France il y a eu les émeutes de 2005 , les CRS n'ont pas tiré à balle réelle sur les émeutiers .
Tu ne connais rien de l'IRAN , tu n'y as jamais mis les pieds à part pour recevoir ton chèque des fascistes barbus ( qui d'ailleurs n'ont que mépris pour les Arabes qui ne sont pas des Perses ).
Tu ne connais rien du criminel Ahmedinejad , as-tu accès à son compte en Suisse ?

les manifestan n'ont pas commencé par casse

les maifestant n'ont rien cassé ce sont des agent de l'etant qui font de l'intoxe, Et puis il ne suffit pas de connaître l’Iran de loin et par les propagande du régime viens y vivre stp.et tu trouveras ton paradis islamique démocratique ; que fait tu en europ, ou ailleurs ,les chers dirigent de teheran vont t’ accueillire et après quelque mois on va en parler mon amie !! t’es fasciné par certain discours anti américain d’ahmadinejad mais la réalité n’est pas ça viens vivre en Iran tu n’ auras pas de problème de visa ou autres…

monsieur a tout faux

ce basidji dis avoir tire alor que monsieur ahmadinejade dis que ce sont le peuple exemple pour neda aghasoltani et l islan interdit de tuer et il dis notre regime mais c est le regime du peuple et c est a eux de choisir ils disent que le peuple leur tires des pierre mais les pierre sont moins puisante que des matraque electrique et des pistolet et en plus ce monsieur n est pas un militaire il est volontair le militaire fais c pourl argent mais lui fais ca pour tuer des gens

Comment peut-on donner la

Comment peut-on donner la parole à un assassin fasciste islamiste ?
Ce type démontre pour ceux qui en doutaient que l'islam est une religion sanguinaire et fanatique .
Grâce à des individus de son espèce , les IRANIENS vont être dégoûtés de la religion .

Plus sanguinaire que les

Plus sanguinaire que les sionistes, tu meurs.

les sionistes ne pendent pas

les sionistes ne pendent pas les homosexuels et ne lapident pas les femmes adultères .
Le régime sanguinaire des barbus de Téhéran n'a pas hésité à balancer des enfants iraniens sur les mines irakiennes pendant la guerre IRAK IRAN , pour que les soldats adultes puissent passer .

Mensonges de sioniste!

Mensonges de sioniste!

Parle nous du DARFOUR où

Parle nous du DARFOUR où tes amis ARABES ET ISLAMISTES sont en train de provoquer un GENOCIDE des habitants noirs .
Mais comme tu es raciste à l'égard des Noirs , tu t'en fous , tu ne parles que de gaza .

Difficile de croire

Il est très difficile de croire à ces versions rapportées des sources jamais vérifiées. D'après les informations qui sont à votre disposition, deux conférences au mois de mai et avril dernier ont été organisées aux EU avec comme invités des opposants comme le fils du chah d'Iran (la quatrième fortune mondial de son temps), quelques 500 milles opposants sont passés par ses prisons les 10 dernière années de son règne. Les manifestations en Iran ont été infiltrées par les membres du groupe "Moujahedine du peuple", blanchi aujourd'hui par l'occident et qui écrasait les chiites révoltés au sud du l'Irak après la première guerre du golf par des chars pour préserver les balles. Allez vous renseigner avant de vous faire un jugement. Le peuple iranien a besoin de paix, de liberté et de prospérité mais il n'a pas besoin de mensonge, de tyran qui remplacent d'autres.

Les fourberies de Khomeiny

Ces innocents,massacrés, n'étaient pas des fourbes, ni des incroyants, leurs bourreaux exécutant les ordres de malades mentaux psycopathes, se sont fourvoyés chez satan, la facture sera lourde.. vive la liberté , stop à la dictature religieuse malsaine...



Fermer