Gad Elmaleh renonce à se produire au Liban à cause du Hezbollah

Photomontage publié sur le site d'Al Manar, la chaîne de télévision du Hezbollah.

A la suite d’une campagne menée par des médias du Hezbollah et de certains de ses alliés libanais, le très populaire Gad Elmaleh a été contraint d’annuler une série de spectacles prévue du 13 au 15 juillet au Festival international de Beiteddine.

En présentant Gad Elmaleh, d'origine marocaine et de confession juive, tantôt comme un ancien soldat israélien, tantôt comme l’ambassadeur d'Israël à la Francophonie et enfin comme un sioniste convaincu, Al Manar, la chaîne du parti chiite est parvenu à ses fins. Car après avoir démenti dans un premier temps, par le biais de son agent, ces informations et maintenu sa venue au Pays du Cèdre, l’artiste a annulé ses spectacles, "suite aux différentes manifestations d'hostilité et appels au boycott". Pourtant les billets de ses spectacles s’étaient arrachés comme des petits pains et, selon son agent, Gad est le seul artiste à avoir été sollicité par le public libanais pour une représentation supplémentaire (trois au lieu de deux).

L'annonce de cette annulation a provoqué la consternation de certains ministres et l’ire de la société civile libanaise, qui s’est insurgée contre le "terrorisme culturel" du Hezbollah. C’est sur Internet, via Facebook et Twitter, que les protestations sont les plus vives.

ACTUALISATION (30-06 - 13h30, heure de Paris) : La polémique a été déclenchée à la suite de la publication par Al Manar de la photo d'un militaire israélien (ci-dessous), dont la chaîne libanaise affirmait qu'il s'agissait de Gad Elmaleh. FRANCE 24 a contacté le site où cette photo a été publiée. D'après un responsable de l'association de soutien aux soldats israéliens ABSI-Keren Or, cette photo faisait parti d'un album publié il y a douze ans et dont la vente devait servir à des œuvres sociales. Chacun des clichés était commenté par une personnalité. Gad Elmaleh avait donc accepté d'écrire un texte pour accompagner cette photo de soldat. Selon le responsable de l'association, la polémique serait partie de la récupération du cliché par Al Manar, qui aurait fait passer ce soldat israélien pour Gad Elmaleh.   

Contributeurs

La photo originale utilisée par Al Manar

Photo publiée sur ce site [image aujourd'hui supprimée du site] de soutien aux soldats israéliens.

"Cette affaire est catastrophique pour l'image du Liban"

Reina Sarkis est psychanalyste et chercheuse. Consternée par l’attitude du Hezbollah dans cette affaire et ses conséquences sur l’image du Liban, elle appelle à une résistance culturelle.

Je suis en colère et indignée. En imposant injustement sa loi, le Hezbollah exerce un terrorisme intellectuel. Il a pris en otage l’ensemble des Libanais, car à l’étranger nous avons été associés à ses idées. Quand 'Le Nouvel Observateur' titre : 'Le Liban voit en Gad Elmaleh un soldat israélien', le mal est fait. Cette affaire est catastrophique pour l’image du Liban.

Avec la surpolitisation des Libanais, il n’y a ni recul ni autocritique. Ainsi l’absurde amalgame entre juif, sioniste et soldat israélien devient possible. J’estime que nous avons droit au rire. Que vont-ils faire la prochaine fois ? Interdire les films de Woody Allen et les livres de Freud ? Alors pour répondre à cette propagande, il faut exercer une résistance culturelle et ne pas se laisser faire par la censure qui nous a été imposée et qui ne représente qu'elle-même. Nous en sommes victimes, tout comme Gad !

Je compte m’impliquer et participer à l’initiative qui est apparue sur Facebook et qui prévoit la projection sur grand écran du spectacle de l'artiste, idéalement à Beiteddine, le jour où il devait s’y produire. Et si le comité du festival ne collabore pas, on ira le faire ailleurs.

 

Commentaires

Honte aux sionistes.

Personnellemnt je pense que Gad Elmaleh est un des humoristes les plus doués du monde,je reconnais son talent mais je détéste le sionisme et ne reconnais pas Israël comme Etat indépendant. Je n'ai pas vu la photo mais je ne pense pas que ce soit Gad mais il semble avéré qu'il ait affirmer son soution à l'Etat criminel et aurait justifier ses crimes. C'est choquant de la part d'un homme dont les spectacles abordent souvent le thème des préjuges de trahir sa parole et son image aux près des pires criminels du monde. Et quant à Al-Manar, c'est un des seuls médias qui reste indépendant de la gangrène sioniste et informe avec un souci de vérité et reste fiable comparé aux médias occidentaux qui n'ose pas critiquer d'un poil la politique de Tsahal, il n'y a qu'à voir comment ils ont traité la guerre de Gaza il y a quelques mois. Maintenant, je pense que M. Elmaleh devrait s'expilquer publiquement sur le sujet.

Iranisation du Liban

Internet sera la "bite noire" du hez.

Un peu de perspective, SVP

Bien peu de gens le réalisent, mais la formulation de cette simple phrase dans la version anglaise de l'article:
"[Reina Sarkis] fait partie du mouvement qui appelle à la résistance contre le Hezbollah."
en révèle long.
99,99% des Libanais sont fortement et désespérément polarisés politiquement, que ce soit dans la mère patrie ou à l'étranger. J'ose croire que je fais partie des 0,01% à garder une saine distance.
S'opposer à ce qui semble être une manœuvre douteuse de propagande anti-israélienne de la part du Hezbollah (je ne connais pas tous les faits) est une chose. Mais immédiatement franchir le pas pour un appel à "la résistance contre le Hezbollah", que confirme le reste de sa déclaration et l'emlpoi allègre du terme de "terrorisme", trahit l'appartenance de Mme Sarkis aux militants actifs de la majorité actuelle, qui est furieusement engagée dans la diabolisation du Hezbollah tout comme le Hezbollah semble engagé dans la diabolisation de Gad Elmaleh. Les feux croisés de la propagande au Liban ne prennent jamais un seul jour se congé.
PERSONNE N'EST OBJECTIVEMENT NEUTRE ICI. Pas même les médias, et de loin!!!
Que leur prise de position soit juste ou dans l'erreur, ce sont les gens comme Mme Sarkis, des deux bords politiques du Liban, qui me font sérieusement envisager d'émigrer du Liban sans intention de retour. Personne ne se soucie vraiment de la vérité dans cette affaire. Seulement de voir si cela peut servir à attaquer Israël (pour l'opposition) ou le Hezbollah (pour la majorité).
Relisez attentivement les paroles de Reina Sarkis : elle ne se soucie jamais de Gad Elmaleh, seulement de sa propre cause et de son discours politiques. La paille et la poutre, "nous contre eux"... "Le terrorisme intellectuel du Hezbollah a pris en otage l’ensemble des Libanais" est un slogan usé jusqu'à la corde que j'entends tous les jours ici à Beyrouth. Oui, Reina, nous sommes tous victimes. Mais victime et bourreau ne font qu'une!
Au bout du compte, il importe bien peu que l'histoire soit véridique ou montée de toutes pièces. (Excepté pour Gad et ses fans.) Le point le plus lourd de signification, c'est que le Liban tout entier est assuré d'être perdant lorsque les gens ne critiquent jamais une position ou une déclaration, mais toujours la personne. Argumentum ad hominem, universalis.
Œillères politiques, cécité partisane... en comparaison, l'annulation d'un festival humoristique et ses conséquences sur la liberté d'expression, semblent triviales. Un noyé ne s'inquiète pas de la pluie.

Le Liban n'a pas besoin de davantage de "résistance". Le Liban a besoin de détente.
En ce moment même, l'ensemble des factions du Liban sont en pleins pourparlers pour la formation d'un gouvernement consensuel d'unité nationale, seul moyen de gérer avec un peu d'équité un pays d'une telle diversité. Efforts futiles. Lorsque même nos élites éduquées vivant à l'étranger, comme Reina Sarkis, ne peuvent pas faire UNE SEULE déclaration qui sorte de la forteresse politique érigée dans leur propre esprit (un comble, pour une psychanalyste!), il est clair que le pays tout entier est sans espoir, et que nous autres 0,01% luttons en vain. La triste vérité, c'est que le Hezbollah ne diffame et ne libelle pas pire que tous les autres, et que le bon sens est la première victime de tous. Ne tirez pas sur l'arbitre!

Tandis que dans les autres

Tandis que dans les autres pays, le reve devient realite, malheuresment au Liban le reve .. EST DETRUIT !Alors que 2 mois auparavant les libanais se diriger vers le Virgin Megastore afin d'acheter les tickets et de pouvoir samuser pour plus deux heures a regarder le fameux one man show francais Gad Elmaleh. Afin de pouvoir, se reposer d'une situation aussi tendue dans le pays, la television du Hezbollah Al-Manar declenche une campagne de critiques envers Gad Elmaleh. En projetant 2 viseos et une photo ils ont pu pousser Gad a annule sa tournee a Beiteddine au Liban. Cela a pousser une bonne partie des libanais qui partait le regarder a se manifester a travers les journaux, les forums et plus particulierement a travers Facebook. Je trouve cela tres mal pour l'aspect culturel de Beyrouth. J'espere au Ministere de Culture et le Ministere de L'interieur de prendre les choses en mains et d'interdire la reproduction d'une telle histoire. Merci

Dommage

Dommage uelques souvenir pour l'artiste du Liban
Dommage il va pas au liban!
http://www.dailymotion.com/video/x3ynpu_sabra-et-chatila-retour-sur-un-mass_news

il a voulu foutre sa zone de

il a voulu foutre sa zone de sioniste au liban,il a reçu une fin de non recevoir. quand on voit la photo entre le "pseudo-comique" et le soldat israelien qu'il est,je comprends pourquoi ils ne veulent de ce tocard dans leur pays. au fait qu'est ce qu'il a dit de rigolo dans sa vie ce gars la? a part des vannes sur les portables et les voitures? c'est de l'humour genre beauf story il me semble. allez gad,reste dans ton pays a faire marrer tes concitoyens,mais c'est quoi deja son pays,c'est israel ou la france?

2 pays

comme tous les arabes de la planete, gad a deux pays...apparement ca reussis aux arabes, puisque tu les supportes, pas vrai. d'ailleurs tu va les supporter encore tres longtemps et ta situation va s'empirer

bonne chance

tu devrais te faire soigner par un psy

tu as du avoir pas mal de probleme .... cela te ferais du bien de faire une therapie .... si bien sur tu comprends les regles et le but.... te remettres en question aussi.... apres tu pourras accepter qu'il existe l'humour le plaisir la vie l'amour .... pour l'instant tu n'es qu'un puit de haine qui t'empeche d'etre ouvert et tolerant donc INTELLIGENT.

après les bombardements,l'humour

on reproche souvent aux autres ses propres defauts. mais vous avez certainement raison,après le carnage de 2006,il faut rigoler. en particulier avec soldat ennemi. j'applaudis votre logique.



Fermer