La police irakienne, une bande de "femmelettes et de trouillards"

La vidéo de cet instructeur américain qui engueule des policiers irakiens, les traitant de "femmelettes" et de "couards", fait, en ce moment, le tour du Web. Un document décrypté par nos Observateurs. 

Dès son intronisation, le nouveau président des États-Unis a ordonné le retrait des troupes américaines d'Irak à partir du mois d'août 2010. Après cette date, la sécurité sera prise en charge par les forces de sécurité irakiennes, que l'armée américaine a entrepris de former.

Nous ne connaissons ni le lieu ni la date exacte où a été tournée cette vidéo. D'après nos recherches, elle a été postée sur le Net pour la première fois le 4 février 2009. Le buzz autour de ce document n'a cependant été déclenché que cette semaine, après sa reprise sur Digg, un site de partage de liens américains.

"Il est vrai que la police irakienne est loin derrière l'armée en terme d'entraînement"

Peter Harling est analyste dans le cadre du programme pour le Moyen-Orient de l'International Crisis Group (ICG).

L'instructeur américain s'adresse aux troupes comme s'il s'agissait d'un groupe homogène, probablement des chiites [la première question du soldat américain porte sur l'appartenance des policiers à l'Armée du Mahdi, une milice chiite dirigée par Moqtada al-Sadr, principal opposant au gouvernement du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki et à l'occupation américaine, NDLR]. À plusieurs reprises, il les définit par opposition aux sunnites.

Il est vrai que la police irakienne est loin derrière l'armée en terme d'entraînement. Ce décalage s'explique par le fait que les Américains ont privilégié la formation des militaires à celle des policiers, car ils faisaient davantage confiance à l'armée, ne voulant pas encourager le développement de forces locales. Ce n'est que récemment que les troupes de la coalition ont commencé à se préoccuper du manque d'entraînement des forces de police chargées du maintien de l'ordre.

Ce qui m'a frappé, c'est que l'officier américain s'en prend au commandant des forces de police, ce qui est très rare, et d'autant plus délicat que cela se passe devant ses hommes."

"Lors d'une session de formation, il est normal de jouer sur le stress émotionnel"

Ernesto Haibi est infirmier dans l'armée américaine. Il a servi en Irak.

Je trouve qu'il commence bien, mais qu'ensuite il dérape. C'est un instructeur et, lors d'une session de formation, il est normal de jouer sur le stress émotionnel. Il les bouscule pour les faire réagir. Quand je servais en Irak, on savait que certains policiers irakiens fréquentaient les milices. Je comprends donc que ça l'énerve. Mettez-vous à sa place : ces types semblent avoir peur de descendre en bas de la rue, alors que lui risque sa vie tous les jours ! Certains de ses arguments sont donc tout à fait valables.

Mais la première chose qu'on vous explique lorsqu'on vous prépare à être instructeur, c'est qu'il ne faut jamais perdre son calme. On peut faire semblant de s'énerver, mais seulement si, au fond, on est tout à fait calme. Ici, on voit clairement que le soldat, qui semble pourtant être un officier, perd son sang froid et ne fait que déverser sa rage sur les policiers irakiens. Il va jusqu'à leur dire qu'il est prêt à se bagarrer avec eux. Que ce serait-il passé si un Irakien plus costaud que lui s'était avancé et lui avait cassé la gueule ? Il aurait perdu toute crédibilité. Je pense que son discours est, au final, complètement contre-productif."

Commentaires

Viet - Nam

Les usa ont chier dans leurs bottes au viet nam et ce sont sauvé comme des pissou À!!!!!!

C'est ce que les militaires

C'est ce que les militaires américains ne comprennent pas, ou ne veulent pas comprendre : si tu veux entrainer quelqu'un et gagner son soutien, tu ne dois pas l'insulter. Tu le formes et tu les respectes. L'armée se doit d'être forte, mais elle ne doit pas humilier. S'il est énervé parce qu'il est loin de son pays, c'est son problème. Il devait s'attendre à ce qui lui arrive en s'engageant.

Cela fait six ans que les américains sont ici, et ils n'ont rien perdu de leur arrogance. Après, on se demande pourquoi les gens les détestent.

instruction de la police irakienne

L'instructeur est allé trop loin selon certain mais sincerement on est pas à un entrainement de majorette il s'agit d'instruire et de discipliner des policiers dans un pays en insurrection rien ne t'oblige à te mettre dans la police.

Ras-le-bol les States

Quels Nuls ces Amerlock!Ils se la jouent derriere leur gilet pare-balles. je ne pese pas bien lourd, et je n'ai pas appris à me battre, mais quelqu'il soit il se serait rappelé de moi, je n'ai rien à perdre, je me fout de leur secte capitaliste, si c'est pour être un pion dans leur système. Ce P*** de fils de P*** (Américain) avait l'arme prête, au cas où quelqu'un aurait bouger, aprés il aurait dit: "lui c'était un P*** de terroriste infiltré, je l'ai débusqué..."
Ces Guignols joue les Rambos, il se sont foutus de la gueule des troupes françaises arrivées en Afghanistan, en voyant leurs piètres équipements.Ils aiment rappeler hypocritement notre prétendue dette envers eux pour la Normandie.Les States ont rasé les colonies francophones au XIX°Siécle, pour pouvoir étendre leur territoire. Ils n'hésites pas à intriguer dans le dos de leur alliés.Ces gens ne sont pas nos alliés, ils cherchent à profiter du monde pour pouvoir continuer à s'engraisser comme des porcs, tout en rotant sur les pauvres. Mais au prochain grand rendez-vous mondial, ils sont cuits, se sera leur fête.Et ils le savent, le chant du coq.Ils ont perdu leur emprise sur l'Amérique du Sud.Il ont laissé Barack passer pour amadouer l'opinion.Ils avaient le moyen d'aider à lutter contre la misère sur la planète, ils ne l'ont pas fait, au contraire. N'oublions pas qu'ils sont les seuls à avoir lançé des bombes nucléaires, alors que la fin de la guerre n'avait pas besoin de cela. Ils ne pensent qu'à frimer, et jouer les cowboys,'sauveurs" et "justiciers",se prenant pour des Dieux.Celui qui vie par la guerre, mourra par la guerre. USA, premier pays vendeur d'armes.Instructeurs, commanditaires de Ben Aden. Les Irakiens n'ont pas invité les G.I. à venir.Ils se sont imposés, au mépris de l'ONU, pour foutre leur bordel.Dire que l'on va servir leur politique avec l'argent du contibuable, maintenant que l'on fait partie intégrale de L'OTAN!Ceux qui rêvaient de "vivre" comme aux States aurient du aller la-bas plutôt que nous imposer leur "culture", leur mentalités pourries.

Outre le contexte politique,

Outre le contexte politique, il faut se rendre compte que les américains risquent leur vies tous les jours en irak, alors il est compréhensible que cet instructeur remette les pendules à l'heure. Je pense qu'il a tout à fait raison. Quant aux anti-militaristes, demandez vous simplement comment se fait-il que l'on soit en sécurité sur le sol national? Honnêtement!

Vous aimez la guerre !...?

ah bon! ce n'est pas ce que dit votre petite amie Sarkotte. L'insécurité c'est qu'en même votre sujet favori, mais quand il s'agit de justifier la dictature et les dépenses phénoménales ont est prêt à dire le contraire, si honnéte personnage!Le costa rica n'a pas d'armée, ont-ils des problèmes à leurs frontières? Arrétez de prendre les gens pour ce que vous êtes!Vous les soit disant pro-militaire vous êtes les premiers à collaborer avec l'occupant.Ceux qui résistent c'est justement ceux que vous détestés, les Anar, les cocos, less Idéalistes, les marginaux, les étrangés, pas vous les honnêtes. Si aprés, quand tout est fini, une petite Rosette du Président et voilà on devient Héros pour la" Patrie reconnaissante qui se souvient de ses enfants ..."bla bla, etc. voilà ;un petit coup de Karsher Révisioniste et c'est fait, tout le monde retourne au travail!Pour le plus grand plaisir de nos Gourous.[effacé]

C'est bien fait pour eux

S'ils risquent leur vie en irak c'est bien fait pour eux ils l'ont bien chercher envahir un pays qui ne leur avait rien fait et y installer al qaida y détruire toute une société et tu veux que je pleure ? est-ce que tu as pleuré toi sur les morts allemands en france .

ce ne sont pas des soldats

ce ne sont pas des soldats mais ces têtes de cigare qu'on devrait envoyer en Afghanistan, juste pour y voir les gens malheureux et les ordures djihadistes.

Un peu de modération

dans tes propos la pourriture de djihadistes n'est que la réponse à la pourriture d'envahisseurs américains. Entre pourriture ils se comprennent .Quant à envoyer quelqu'un en afghanistan je pense que tu feras très bien l'affaire.

Mot,maux, rôt

il parle de celui par qui la Bush-rie est arrivée, et tous ces complices.Pas les cons d'officiers où les ignorants engagés.
Tu ferez bien de ne pas souhaiter cela à quelqu'un, toi aussi, car cela pourrai arriver ici en Europe, et plus vite que vous le croyez.



Fermer