Les "lamas boueux" contre les censeurs du Net

Les internautes chinois ont trouvé une méthode pour contourner la censure automatique de certains mots sur l'Internet local. Tout est expliqué dans cette vidéo hilarante, qui raconte la bataille des "lamas boueux" contre les "crabes de rivière".

La chanson est devenue si populaire qu'il se vend aujourd'hui des tasses à café "lamas boueux" et que des intellectuels chinois glosent sur son "importance sociétale". À première vue, ses paroles semblent enfantines et vulgaires, mais elles sont en réalité assez subtiles. Le terme "lamas boueux" (Cao Ni Ma) se prononce comme "Nique ta mère" en chinois, tandis que "crabe de rivière" ressemble à "harmonie" - une référence au slogan préféré du gouvernement, évoquant une "société harmonieuse" où certains mots doivent être censurés.

Ces petites subtilités linguistiques expliquées, il n'est pas difficile de comprendre qui sont les lamas boueux, qualifiés de "vifs, intelligents et tenaces", et qui sont les ridicules crabes de rivière. Cette vidéo illustre une méthode connue de tous les internautes chinois pour contourner les filtres automatiques installés sur le Net par les autorités chinoises. Au lieu de taper "Nique ta mère" sur sa messagerie instantanée (Skype, MSN, etc), un groupe de mots qui serait automatiquement bloqué, il suffit de le remplacer par "lamas boueux". Ainsi, le message passe au travers du filtre et votre interlocuteur comprend parfaitement le message.

La vidéo a fait son apparition en début d'année. Les images ont été détournées d'une publicité britannique pour Mastercard et Oxfam.

Contributeurs

"Les Chinois (...) surveillent l'activité des autorités"

Wen Yunchao est un spécialiste de l'Internet et un blogueur de Guangzhou (sud-ouest de la Chine).

Cette vidéo a été postée en réponse à une campagne du gouvernement pour éliminer les contenus vulgaires ou pornographiques qui circulent sur le Net. Beaucoup d'internautes ont peur que ce soit un prétexte pour brimer la liberté d'expression. La vidéo des alpagas a, aujourd'hui, complètement disparu des sites chinois, et ils essaient aussi de la supprimer du site YouTube  [mais elle est constamment repostée par les internautes].

Bien sûr, les 'lamas boueux' n'existent pas. Ces créatures mythiques ont été inventées par les internautes chinois, comme d'autres, pour déjouer la censure. Ils utilisent également des 'mots venus de mars', c'est-à-dire des idéogrammes qui ressemblent à celui censuré ['lama boueux' n'est pas un 'mot de mars' -  c'est à l'oreille qu'il ressemble à 'Nique ta mère'].

Personnellement, je ne pense pas que cette campagne du gouvernement nuise vraiment aux internautes. Nous serons bientôt 300 millions sur Internet, et il est impossible de contrôler tous les messages. Et puis les Chinois sont de plus en plus conscients de leur responsabilité morale. Ils surveillent l'activité des autorités, comme l'a montré l'affaire 'cache-cache'. Enfin, les technologies ne cessent de se développer. Il y a toujours de nouveaux moyens pour contrôler la censure."

Les lamas boueux sur d’autres terrains

Posté sur YouTube par "niuroumian007".

Achète un lama boueux en ligne !

Des internautes chinois vendent en ligne des peluches de lamas boueux pour 49 yuans (5€).

Un forum dédié à ce sujet

Les lamas boueux partent en guerre

Posté par "1racyWad3".

Commentaires

hi hi. Ca montre quand même

hi hi. Ca montre quand même que la dictature chinoise n'a plus longtemps à vivre. Bravo les lamas boueux !!!



Fermer