Au cœur d’un attentat-suicide au Sri Lanka

Une vidéo de l'attentat-suicide qui a fait quinze morts, ce mardi, au Sri Lanka a été postée sur Internet. Le caméraman se trouvait à quelques mètres de l'explosion. Attention, ces images peuvent choquer.

L'attentat-suicide a eu lieu mardi devant une mosquée du village d'Akuressa, dans le Sud du pays, au moment où des dirigeants politiques de l'île assistaient à une cérémonie commémorant l'anniversaire de la naissance du prophète Mahomet. L'explosion a fait quinze morts et une vingtaine de blessés, parmi lesquels deux membres du gouvernement de Colombo, les ministres des Postes et des Télécommunications et de la Culture.

L'explosion kamikaze a été attribuée par le gouvernement au  mouvement indépendantiste des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE), expliquant que c'était un geste désespéré du mouvement rebelle, actuellement acculé par l'armée sur un territoire de 50km2 dans le Nord-Est de l'île.

Comme nous l'indiquions déjà dans un précédent billet, les seules images de ce conflit dont disposent les médias sont fournies par le gouvernement sri-lankais. Ce dernier pourrait d'ailleurs être à l'origine de la diffusion de cette dernière vidéo, via les télévisions locales et SriLankanTube. L'un de nos Observateurs, un Tamoul sri-lankais, nous alerte toutefois sur les risques de manipulation.

Contributeurs

"Pourquoi faire sauter une bombe maintenant ?"

Thirupillai (pseudonyme) est tamoul. Il a vécu jusqu'à 13 ans au Sri Lanka avant de se réfugier en France, où il vit actuellement.

Qui est derrière cet attentat ? Le gouvernement attribue toutes les violences aux Tigres tamouls. Les combattants du LTTE essaient actuellement de convaincre les Occidentaux d'intercéder en leur faveur pour que cessent les combats. Alors, pourquoi faire sauter une bombe maintenant ? Regardez ce qui s'est passé lors de l'attentat au Pakistan contre l'équipe de cricket : les Tigres ont immédiatement été pointés du doigt, alors que la police a finalement exclu toute responsabilité du mouvement rebelle. Je ne pense pas que les rebelles aient en ce moment l'envie, ou même les moyens, de régler leurs comptes de cette façon."

Commentaires

impasse au srilanka

Guy Muyembe Nkomesha
Lubumbashi
R.D.congo
http://arteblog.over-blog.org
je suis très déçu pour ce quise passe au SRILANKA. la communauté internationale ne peut-elle faire quelque chose? je suis sûr qu'elle a les moyens de régler cette crise mais elle préfère ,s'occuper de choses moins importantes et qui demandent beaucoup d'argent



Fermer