Libération d’Ingrid, vue de Bogota : "Quelqu'un s'est mis à applaudir..."

Actualisation (07/07/2008): Ci-dessous nous publions une vidéo de la libération filmée par un militaire colombien. Elle a été diffusée par l'armée en réponse aux rumeurs de rançon payée aux FARC en échange de la libération des otages.

L'un de nos Observateurs était en transit à l'aéroport de Bogota lorsque les autorités colombiennes ont annoncé la libération d'Ingrid Betancourt. Il nous raconte l'émotion parmi les voyageurs alors que la nouvelle se propageait comme une trainée de poudre.

Contributeurs

"Quelqu'un s'est mis à applaudir, puis un autre, puis tout le monde"

Sebastien Longhurst est l'un de nos Observateurs à Bogota

J'étais à l'aéroport de Bogota, en transit, quand j'ai entendu une rumeur dans les salles d'attente, près des téléviseurs. Les gens parlaient sur leur portable, quelques personnes ont commencé à s'agiter, les larmes aux yeux, et là, la nouvelle s'est répandue comme une trainée de poudre. Beaucoup se sont levés, créant des attroupements, le souffle court, autour des écrans de télé. "La liberaron! Ingrid esta libre!". Et puis quelqu'un s'est mis à applaudir, puis un autre, puis tout le monde. Un applaudissement qui célébrait un moment attendu et qui venait féliciter l'exploit de l'armée colombienne, trop souvent critiquée.

Ce qui s'est passé ici, hier soir, reflète le soulagement de tout un pays. La libération d'Ingrid, depuis si longtemps retenue en otage, était devenue un sempiternel refrain que les Colombiens, habitués depuis tant d'années aux drames humains, avaient trop entendu. C'était une affaire qui alimentait leur mauvaise image à l'étranger, et cette libération est aussi, en quelque sorte, une libération pour tous les Colombiens. Le bonheur est, cela va de soi, renforcé par le fait que c'est Ingrid, mais il est aussi dû à la libération des trois Américains et des onze policiers et militaires colombiens. Notamment l'un d'entre eux, William Perez, qui a été comblé d'hommages, hier, pour avoir été "l'ange gardien" d'Ingrid durant sa maladie.

Soulagement aussi, car c'est la première preuve que le "sauvetage" des otages par l'armée est possible. Cette tactique avait toujours été éloignée, car supposée trop risquée. Cela rendra sans doute les relations avec les FARC très différentes.

Ce nouveau coup contre les FARC, qui n'ont pas encore réagi, est très dur car Betancourt était de loin, avec les trois Américains, leur prise la plus chère. Difficile d'évaluer les possibles représailles des FARC. Ce qui est certain c'est qu'ils sont plus que jamais au pied du mur. Espérons qu'ils opteront pour la négociation."

Ingrid Betancourt juste après sa libération. Premier appel à sa mère.

Ces images ont été tournées lors de la première escale d'Ingrid Betancourt sur une base militaire. Elle y passe son premier appel à sa mère. Elle lui dit "je suis en vie, je suis en vie". Ingrid a été ensuite transférée à l'aéroport de Catam, où elle a retrouvé sa mère et a été présentée à la presse.

L'opération de libération filmée par un militaire colombien

Cette vidéo de l'opération de libération filmée par un militaire colombien a été rendue publique vendredi soir par l'armée colombienne. L'objectif était de faire taire les rumeurs sur le paiement d'une rançon en échange de la libération de la franco-colombienne. Les images faisaient 15 minutes à l'origine et ont visiblement été retravaillées par l'armée. Les otages sont ici acheminés vers l'hélicoptère. On peut voir leur réaction lorsqu'ils apprennent qu'ils sont entre les mains de l'armée. Le quotidien colombien « El Tiempo », qui avait été un des premiers média à relever que la vidéo avait été modifiée, dément la théorie de la mise en scène relayée par certains médias européens.

Commentaires

ECOLE DES FANS À L'ELYSEE..Cécilia-Jacques est-en vie!

Je le remet car nous ne sommes pas en Chine @ ce que je saches, il faut faire passer cet évènement à tous, je le fait sans commentaire :
http://www.elysee.fr/webtv/index.php?intChannelId=8&intVideoId=638
voilà donc Ingrid Reçu à l'Élysée à vous de voir, personnellement j'ai eu HONTE pour la France, honte pour l'éthique politique, et honte pour l'espèce humaine et sa raison critique. C'est mon droit.

EXLUSIVITE >>> la geole où Ingrid Bétancourt reçu la FOI ! ! !

Et oui c'est au fond de jungle Colombiène, on ne distingue pas bien les laboratoire de coca, mais tout porte à croire qu'Ingrid aurait séjourné dans ce dispensaire de fortune avant sa libération. C'est rudimentaire et cela semble d'un autre age!: http://www.cafe-geo.net/IMG/jpg/Image_Colombie.jpg
.Ingrid Bétancourt a bien certifié que tout dans la jungle la frôlait et était susceptible de piquer. À la voir illuminée sur le tarmac cela semble plausible! Nous espérons dans le pape et être nous même être bientôt piqué avec ce qu'il faut (n'est-ce pas Johnny )

http://www.abc-latina.com/colombie/images/acc-1.jpg

Ils sont contents ils sont heureux et ils ne la connaissent toujours pas...
http://www.abc-latina.com/colombie/images/acc-1.jpg

le nouveau cd

Inédit. Dans son nouveau CD en pré promotion actuellement, Madame Bruni Sarkozy (Carla) a inséré au dernier moment un duo réalisé avec Madame Betancourt Delloye (Ingrid) intitulé "farc on the tarmac".

MASCARADE

A peine arrivée, invoquant la vierge, elle rêve de repartir dans un combat mystique pour le bien de SON peuple, oubliant les difficultés causées à la France,à son entourage, à tous ceux qui se sont battus pour sa liberté.

Quand je parle de mascarade,je ne pense pas aux années horribles que cette dame a passées ni de son courage(ni de sa légéreté qui l'a fait rechercher un coup politique et médiatique avec des gens qui ne plaisantaient pas)

mais mascarade côté francais comme si la libération d'une seule personne devait mobiliser la france entière.

Mascarade avec ces traitres de mélodrame Chavez et l'Equatorien

Mascarade avec cette présence médiatique permanente de la famille Delloye comme s'ils étaient seuls au monde à pleurer leur maman.

Et à agresser en permanence le président Uribé sans un mot de reproches pour les farcs.

Et la mascarade continue,grandiose,avec cette tournée digne d'une rock star.
Oui,de quoi en rester pantois.

ingrid

que lui reproche t on au juste a ingrid?elle est un peu depassee par les evenements mais en quoi ce qu'elle a vecu est il moins horrible que mandela?en quoi son combat contre les farcs,avant sa capture,ou elle etait tres virulente,était il moins noble que mere teresa? a vouloir toujours critiquer comme si une manigance politicienne s'exercait,on peut seulement se rejouir de cette libération!

enz a raison

Ces effusions collectives ont quelque chose d'effrayant. A la moindre orchestration politique, des milliers voire des millions de terriens s'enthousiasment ou se désespèrent selon ce que leur dicte les médias. Cet enthousisame ôte tout discernement à ceux qui s'y laissent prendre. Cette affaire est des plus étranges. Une mourrante en aussi bonne forme, voilà qui doit redonner espour à beaucoup.

Je pense qu'il y a beaucoup de manipulation de l'opinion publique dans cette affaire. Il n'est qu'à voir la hâte avec laquelle les politiques tentent de récupérer l'événement.

Quelques rectificatifs

En tant que colombienne, je rétablis quelques contre-verités assénées.

Uribe n'en est pas à sa troisième mandat mais à la moitié du second.

L'opération montée pat la Colombie se prépare depuis plus de 4 mois. L'infiltration de la guerilla se fait depuis bien des années aidée par les renseignements des guerilleros démobilisés.

Enfin en Colombie si tout le monde reconnait la valeur et le courage d'Ingrid, par contre sa famille, les comités, les pressions menées par la diplomatie français sont unanimement rejetés car ils voulaient nous obliger à céder aux exigences des Farcs; 2 municipalités avec 210 000 habitants dans une zone démilitarisée de la taille de l'Angleterre. Cette revendication à toujours été considérée comme inacceptable, non seulement par Uribe mais par la majorité des Colombiens qui n'ont jamais compris cette ingérence.

La famille Betancourt/Delloye est detestée car elle n'a cessé de dénigrer Uribe et de faire croire que celui-ci était responsable de l'enlèvement d'Ingrid. Uribe à toujours mené la politique de la carotte et du bâton. Pression militaire et appel à la démobilisation avec réintégration dans la vie civile pour ceux qui le souhaitent. Mais la guerilla s'accrochait à la condition sine quan non de la démilitarisation de Florida y Pradera et leur inflexibilité sur ce point les a perdu. La France n'y est pour rien et n'ont fait que nous mettre des bâtons dans les roues, nous obliger à négocier avec Chavez qui ne souhaite qu'une chose intégrer la Colombie dans sa pseudo révolution bolivarienne qui ne fait qu'enfonçer le Venezuela dans un précipice malgré ses richesses pétrolières...

Alors SVP que la France arrête son ingérence dans les affaires de la Colombie et se préoccupe de ses affaires internes, c'est tout ce que nous vous demandons.

Merci.

Du calme...

C'est étonnant de voir comme cette affaire déchaîne vos passions.

Pas la peine de s'entretuer...

Et, satheene, je ne suis pas d'accord avec toi sur la position de la France. Il me semble, même si elle a pu parfois sembler dérangeante pour la Colombie, que l'intervention de la France est l'exemple d'une pression politique efficace. Je n'adhère pas forcément à ce type de pressions, et ai été témoin personnellement des agacements provoqués par Sarkozy ici en Colombie, mais il faut avouer que sans la France, Ingrid et les autres otages seraient peut être tombés dans l'oubli.

Non?

J'ai lu un article de la

J'ai lu un article de la radio suisse romande qui affirme toute l'opération militaire n'était en fait qu'une mascarade.
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=9296449
uribe aurait en fait simplement acheté les gardes. Le côté libération arme au poing, etc. Ce serait du bidon. Est-ce qu'on parle de ça en Colombie?



Fermer