Michelle Obama, pas assez patriote ; Cindy McCain, une droguée

Les épouses de candidats sont rarement épargnées en période de campagne électorale. La campagne américaine ne fait pas exception et les femmes de Barack Obama et de John McCain sont déjà les cibles d'attaques virulentes. L'une est traitée de junkie, l'autre accusée de n'être pas assez patriote.

Michelle Obama est sous les feux de la rampe depuis que les médias ont ressorti l'une de ses interventions - faite il y a quatre mois - pendant laquelle elle avait déclarée que "pour la première fois" de sa "vie d'adulte", elle se sentait "fière" de son pays. Ces propos maladroits ont été accueillis avec une certaine bienveillance par Laura Bush, qui a expliqué à la presse que Michelle Obama avait certainement voulu dire « plus fière » plutôt que fière pour la première fois. Cindy McCain n'a pas été si clémente. Elle a immédiatement rétorqué devant les caméras de télévision : "Je ne sais pas pourquoi elle a dit ça. Tout ce que je sais c'est que moi j'ai toujours été fière de mon pays".

Cindy McCain est pourtant elle aussi la cible des blogs démocrates. Ils l'accusent d'être dépendante au paracétamol, une addiction révélée en 2000 et confirmée par l'intéressée. La bataille des premières dames s'annonce rude.

"Pour la première fois de ma vie, je suis fière de mon pays"

Michelle Obama prend la parole à Milwaukee, Wisconsin, le 18 février dernier. Postée sur Youtube par spaceneedle1000.

 

"Michelle Obama est une femme noire en colère"

Stuart Haungen est le vice-président des républicains à l'étranger. Il habite à Paris.

Beaucoup de gens ne comprennent pas Cindy McCain. C'est une femme assez impressionnante. Elle a un master en puériculture et elle est très dynamique. Ca n'est pas juste une femme à la maison. C'est vrai qu'elle est dépendante au paracétamol, mais elle a été transparente là-dessus. Elle est victime d'un déchaînement médiatique, on essaie de la faire passer pour une droguée.

Si on regarde l'histoire de Michelle, on voit qu'elle a été impliquée dans des mouvements "fier d'être noir" [black pride mouvement]. C'est une privilégiée. Je ne sais pas pourquoi elle est en colère, mais ça a l'air profond. Elle me rappelle Jeremiah Wright [le Pasteur, ancien conseiller spirituel d'Obama, critiqué pour son "antiaméricanisme"]. Elle a le même état d'esprit. On devrait s'en prendre davantage à elle. Elle a dit et fait assez de choses pour prouver qu'elle est une femme noire en colère. Dire qu'elle n'est « pas fière de l'Amérique » : elle est folle ou quoi ? Elle et son mari postulent à la présidence du pays, nom de Dieu ! Si tu dis que l'Amérique est nulle, tu ne risques pas d'accéder au pouvoir."

"Attaquer une femme noire qui parle d’injustice ne va pas être facile"

Constance Borde est la vice-présidente des démocrates à l'étranger. Elle vit à Paris.

Cindy McCain est une femme certes puissante, mais qui sait rester à sa place. Michelle serait, je pense, la deuxième femme, après Hillary Clinton, à vraiment peser lors d'une présidence. Et elle ajoute une dimension supplémentaire parce qu'elle est d'un milieu social modeste et qu'elle s'en est sortie toute seule.

Les républicains ne se cachent pas de chercher à dégommer les femmes de candidats. Ca n'a rien de nouveau. Mais cette fois je ne pense pas que ça marchera : Michelle est une femme très intelligente et ils vont naviguer dans des eaux dangereuses. Elle a un vrai message. Une vraie histoire à raconter à propos de l'injustice. Attaquer une femme noire qui parle d'injustice ne va pas être facile."

Commentaires

Journalisme sensationel

C'est a croire que les auteurs de cet article font partie du parti Republicain. Pourquoi ne pas presenter son intervention dans toute son integrite. Comme certains medias americains, vous omettez le mot VRAIMENT de ce qu'elle a dit. La phrase complete lit comme suit: Pour la premiere fois de ma vie adulte, je suis VRAIMENT fiere de mon pays.

Ce qui dementi votre insinuation et celle de tant d'autres qu'elle n'a jamais ete fiere de son pays. D'autre part, le contexte fait clairement reference au processus politique des USA et l'engouement d'une nouvelle majorite de l'electorat. En tant que citoyen Americain, je suis fiere de mon pays, SAUF quand il s'agit d'evenments tel qu'Abu Ghraib, Guantanamo, Katrina, etc...

C'est une chose de ne pas maitriser a fond certaines nuances de la langue anglo-americaine, c'est une autre de faire preuve d'incompetence quant a reporter de simple faits.

Précision

Bonjour Didier,
Michelle Obama dit très précisément, dans le discours original que nous reproduisons ici : "For the first time in my adult life, I'm proud of my country". Ce n'est qu'ensuite qu'elle a corrigé son discours et a ajouté "Really". Veuillez croire que l'équipe éditoriale du site ne prend absolument pas parti sur cette polémique. Nous avons simplement fait réagir un républicain et une démocrate. A chacun ensuite de se faire une opinion. Et le commentaire que vous faite sur le contexte dans lequel cette phrase a été prononcée est particulièrement intéressant. Nous comptons sur les échanges entre nos lecteurs pour compléter et discuter de nos billets. Vous pouvez également contacter les Observateurs par le biais de leurs fiches profiles, si vous voulez discuter de leur intervention.
L'équipe des Observateurs,

really proud...

If you carefully look at and listen to the Michelle Obama address, you will clearly see her say "I am really proud of my country", this the first time through, not later in that address. You will also hear a very clear sound glitch as she says "really": the only thing audible on the soundtrack is "re..." followed a short click.
She did not say what has been attributed to her, here or elsewhere. And she certainly never said she "was not proud" of her country. And the presumed candidate himself has never said anything but the contrary.
Pride in country is not an issue with the Obamas nor with the McCains. There are real issues in this campaign but pride in country and patriotism aren't among them.

«Observer» ? Really?

Monsieur, Sir, Herr, Senior Haugen, j'espère que vous êtes au moins trilingue pour exercer dignement votre métier de «politicien» comme vous dites. Vous mentez effrontément aux Français et autres qui ne parlent pas anglais et/ou ne suivent pas la politique américaine.
'Michelle Obama n'a jamais dit qu'elle n'était «pas fière de son pays».
La bonne foi, vous connaissez?
Carmen Langlois
Montréal
Québec, Canada (Sur la carte: 1,5 po en haut des États-Unis, comme le chantait Charlebois: non pas Jeanne d'Arc, Robert...)

Observer

Carmen,
Merci de votre commentaire. Juste une précision : nous présentons ici deux avis divergents sur la politique américaine. L'équipe éditoriale du site ne prend bien évidement pas parti. Quant à la phrase "pas fière de son pays", c'est la façon dont cette personne a interprété les mots de Michelle Obama. Nous précisons bien dans ce billet quelles ont été ses paroles exactes.
L'équipe des Observateurs

Précision

Merci pour votre remarque. Je dois préciser que mon titre «Observer»? Really?» s'adressait à M. Haugen, l'auteur du commentaire que j'ai critiqué, non pas à L'équipe des Observateurs.
Merci

Carmen Langlois
Montréal (Québec) Canada

Michelle Obama est comme son

Michelle Obama est comme son mari. Son seul message c'est qu'elle est différente, par sa couleur de peau et son origine. Je ne vois pas en quoi ça en ferait une bonne femme politique. Assez de démagogie.

obama ou mac cain?

vous devriez sortir de votre histoire de couleur de peau,ça a des relents post colonial cette affaire la,quoiqu'il en soit,quand on entend mac cain nous dire que l'amérique doit continuer a occuper l'irak,quitte a y rester 100 ans,que l'iran doit être considéré comme l'axe du mal et que le pasteur et mentor de ce monsieur dit que l'amerique existe pour exterminer les musulmans,regardez sur you tube ou tapez sur google"""John McCain et le pasteur qui veut détruire l'Islam""",on comprend vite que avec ce type,les tensions international seront tres loin de s'apaiser,obama a au moins le mérite de vouloir dialoguer avec le plus grand nombre,alors si pour vous ça c'est de la demagogie,ouvrez donc un dictionnaire

Michelle Obama patriote

voilas des arguments farfelues OBAMA et sa femme ont un message clair et un projet politique pour les états-unis il n'y a que vos arguments xénophobe réducteur qui ramènent tout a la couleur de la peau
pourquoi au lieu de débattre sur le programme de chaque candidat ,les républicains commence de coups bats sur le patriotisme de phrases détourner interpréter et commenter dans le seul but de nuire finalement la partition vas jouer sur la couleur de la peau le mot noir vas revenir dans chaque debat comme- ci etre noir était une maladie et etre blanc suffit pour faire un bon président dommage que BUSH ne pas noir americain
du déjà vue pendant la campagne en France pour quel resultat ?

barak obama

les autres sont meilleurs parcequ'ils blancs?



Fermer