video

Des néo-nazis participent à leur insu à une collecte de fonds... contre l’extrême droite

Des néo-nazis défilent annuellement à Wunsiedel, en Allemagne, pour rendre hommage à Rudolf Hess, l’ancien bras droit d’Adolf Hitler. Excédés par ce rassemblement, les habitants de ce village bavarois de 10 000 habitants ont décidé cette année de retourner cette marche contre les extrémistes : sans qu’ils le sachent, à chaque pas qu’ils faisaient, les néo-nazis collectaient des fonds pour une ONG luttant contre l’extrême-droite. Lire la suite...

Le Kenya sort la jupe après l’agression de femmes vêtues "trop légèrement"

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté lundi 17 novembre dans les rues de Nairobi, au Kenya, pour dénoncer les violences sexuelles à l’encontre des femmes. Récemment, trois d’entre elles ont été agressées et déshabillées en pleine rue par des hommes qui estimaient qu’elles étaient vêtues de façon indécente. Lire la suite…

Contributeurs

"Ma favela était plus sûre lorsqu’elle était tenue par les gangs"


À Rocinha, l’une des plus importantes favelas de Rio de Janeiro, la violence constitue le quotidien des habitants. Échanges de tirs, vols à l’arrachée... D’après notre Observatrice, l’opération de “pacification” lancée en 2011 et largement vantée par le gouvernement est bien loin d’être une réussite. Elle va jusqu’à affirmer que la favela était plus sûre lorsqu’elle était tenue par les gangs. Lire la suite…

En défaut de paiement, une ville du Zimbabwe privée d'eau par le gouvernement


Les 135 000 habitants de Kwekwe, en plein centre du Zimbabwe, n’ont pas vu une goutte d’eau couler de leurs robinets pendant une semaine. En cause : des dettes impayées de leur municipalité à l’État zimbabwéen, et ce sont les habitants qui en ont fait les frais. Lire la suite...
Contributeurs

Au Gabon, la manifestation contre Ali Bongo avortée par la police


Des manifestants gabonais, emmenés par des leaders de l’opposition, ont cherché à se rendre ce jeudi au palais de justice de Libreville pour y déposer une plainte contre Ali Bongo, accusé d’avoir falsifié son acte de naissance pour se présenter à la présidentielle en 2009. Mais la manifestation pacifique a été tuée dans l’œuf par les forces de l’ordre. Lire la suite...

Contributeurs

Coût de la vie, pénurie d’essence : les racines de la colère tchadienne

Des habitants de la capitale tchadienne N’Djamena et des villes de Sarh et Moundou sont descendus dans les rues de façon spontanée le mardi 11 novembre pour dénoncer des salaires impayés et l'augmentation du coût de la vie. Dans ce pays pétrolier, le prix du litre de carburant peut aller jusqu’à 5 000 francs CFA, soit près de 8 euros, alors que le salaire minimum des fonctionnaires est d’une centaine d’euros. Lire la suite...

Contributeurs

Un prisonnier chiite tabassé au Bahreïn, et après ?


Un policier qui maltraite un détenu et le couvre d’insultes en faisant référence à sa confession. Cette vidéo, postée lundi sur YouTube, est rapidement devenue virale, si bien que les autorités du Bahreïn ont du réagir. Le ministère de l’Intérieur a annoncé dès le lendemain de sa diffusion la suspension des policiers et l’ouverture d’un enquête. De la poudre aux yeux, selon notre Observateur…
Contributeurs

Le dernier chic en Russie ? Les goodies Poutine

Vêtements, tasses, coques de protection pour téléphones portables, affiches… Les objets à la gloire de Vladimir Poutine se multiplient en Russie, en particulier depuis l’éclatement de la crise ukrainienne. Surfant sur cette vague de patriotisme, les magasins sont de plus en plus nombreux à proposer ce type de produits, fièrement exhibés par les fans de Poutine sur les réseaux sociaux. Lire la suite ...

Contributeurs

"Sois fort comme Poutine", l’hymne à la gloire du président russe par deux rappeurs africains


Ils sont originaires du Zimbabwe et du Kenya, ils vivent à Moscou et sont devenus célèbres grâce à un rap en hommage à… Vladimir Poutine. Une démarche surprenante dans un pays où le racisme est particulièrement répandu. Lire la suite...

Une communauté indigène du Mexique en lutte pour protéger sa forêt

Une manifestation de la communauté indigène de San Francisco Xochicuautla, à une cinquantaine de kilomètres de Mexico, a été violemment réprimée par la police, lundi 3 novembre. Les habitants refusent la construction d'une autoroute qui menacerait leur forêt. Mais les promoteurs, soutenus par l'État, sortent aujourd'hui la matraque pour faire avancer leur projet. Lire la suite…

Contributeurs


Fermer