photo

Le ras-le-bol d’aborigènes indiens, pris en étau entre guérilla et armée


Un mouvement de protestation rassemblant plusieurs milliers d’Adivasi – les aborigènes de l'Inde – s’est constitué la semaine dernière, dans l’est du pays, à la suite de l’arrestation d’un villageois par la police. Une goutte d’eau ayant fait déborder le vase, dans une région où la population locale se sent harcelée par les autorités, qui la soupçonnent de soutenir les naxalites, un groupe rebelle maoïste. Lire la suite…
Contributeurs

Tsunami : les Indonésiens remboursent l’Australie… sur Twitter

Le 18 février dernier, le Premier ministre australien demandait aux autorités indonésiennes de se rappeler de l’importante aide humanitaire d’un milliard de dollars, soit 881 millions d’euros, apportée à l’Indonésie lors du tsunami de 2004. Une manière pour Tony Abbott de demander un geste en libérant deux Australiens condamnés à mort en Indonésie. Lire la suite...
Contributeurs

Des citoyens tadjiks piégés dans un meeting du parti présidentiel


Des étudiants et fonctionnaires tadjiks ont été invités à se rassembler, dimanche 22 février, dans un parc de Douchanbé, la capitale du Tadjikistan, sans savoir précisément pour quelle raison. Lorsqu’ils se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un meeting du parti présidentiel, certains ont essayé de rebrousser chemin… mais on trouvé les portes du parc fermées à clé. Lire la suite…
Contributeurs

À Gaza, les inondations ravivent les tensions avec Israël


Des centaines de Palestiniens ont été forcés de fuir leurs domiciles à Gaza ce weekend à cause de sérieuses inondations qui dépassent les deux mètres dans certaines régions. Lire la suite... 

Contributeurs

Une réunion des jeunes FPI, principal parti d'opposition ivoirien, vire à la bagarre


Alors qu’ils se réunissaient pour élire un nouveau président, des membres des jeunes du Front populaire ivoirien (FPI), parti fondé par Laurent Gbagbo, ont été attaqués en pleine assemblée générale par des inconnus. Le signe pour nos Observateurs que la lutte de pouvoir à la tête du parti a divisé jusqu’aux jeunes militants. Lire la suite…
Contributeurs

Interdiction de parler de l'ex-président Khatami, les Iraniens contre-attaquent


Le porte-parole du pouvoir judiciaire iranien a décrété mi-février qu’il était désormais illégal de publier des photos ou des informations sur l’ancien président Mohamed Khatami. Il n’en fallait pas plus pour que des Iraniens lancent la campagne sur Facebook "Nous sommes les médias de Khatami" à grand renfort de citations et de photos de l’homme politique. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer