photo

Malgré l'incertitude, les Burundais ont "beaucoup d'espoir"


Le Burundi a connu une journée sous haute tension, mercredi 13 mai. Les femmes ont ouvert le bal en défilant dans le centre-ville de Bujumbura, afin de s’opposer à la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, avant qu’un général n’annonce la destitution de ce dernier à la radio. Une jeune Burundaise revient sur cette journée.
Contributeurs

Au Gabon, des malades mentaux "traités comme des sous-hommes"


Des malades mentaux livrés à eux-mêmes dans des bâtiments délabrés… Telle est la situation du Centre national de santé mentale de Mélen (CNSM), en périphérie de Libreville, où s’est rendu notre Observateur. "Choqué" par le mauvais état de l’unique établissement psychiatrique du Gabon, il a décidé de filmer. Lire la suite…

Rendons au Népal ses statues volées

Le séisme qui a touché le Népal a causé des dégâts humains considérables, mais aussi détruit de nombreux temples. Ironie du sort, malgré la catastrophe, certaines statues sont toujours intactes... car elles ont été volées il y a plusieurs décennies. Des Népalais réclament donc aujourd'hui d’urgence leur retour. Lire la suite…

Contributeurs

Les "manifestants de l’ombre" qui ravitaillent la contestation au Burundi


Depuis onze jours (treize en comptant les jours de trève), des Burundais descendent quotidiennement dans les rues de Bujumbura pour s’opposer à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Certains hésitent à participer aux marches, souvent sanglantes. Alors ils travaillent dans l’ombre au ravitaillement des manifestants. Lire la suite...

Contributeurs

À Raqqa, les jihadistes priés d’abandonner leur paire de Nike

Depuis qu’il a pris le contrôle de Raqqa en mars 2013, le groupe État islamique y a instauré des règles strictes, imposant notamment aux femmes le port du niqab et interdisant aux hommes la cigarette. Et récemment, l’organisation est allée un peu plus loin en dressant la liste des marques qui ne sont plus les bienvenues car jugées contraires aux bonnes mœurs. Petit inventaire.

Contributeurs

Des automobilistes centrafricains rackettés sous les yeux de la Minusca

Notre Observateur à Bouar, en Centrafrique, raconte comment il a été forcé de payer à un barrage illégal sous les yeux de soldats de la force onusienne Minusca. Lire la suite...

Contributeurs

Un ex-ministre accusé de massacrer des flamants roses à Madagascar


Madagascar est tristement célèbre pour ses braconniers, friands de tortues ou d’hippocampes. Mais dimanche 19 avril, c’est à une nouvelle espèce qu'ils se sont attaqués : seize flamants roses ont été tués dans un parc protégé près de Toliara, dans le sud-ouest de l’île. Un ancien ministre malgache est accusé d’être responsable de cette tuerie. Lire la suite...
Contributeurs

Des passeurs de clandestins nous expliquent leur business sans scrupules


Les réseaux sociaux sont devenus le nouveau terrain de démarchage des passeurs. Ces trafiquants n’hésitent plus à poster des annonces sur Facebook, avec leurs coordonnées, promettant qu’avec eux, la traversée vers l’Europe se fera dans la sécurité et le confort... Pour en savoir plus, nous nous sommes fait passer pour des candidats à l’exil et avons pris contact avec des passeurs. Lire la suite...
Contributeurs

Exilés en Uruguay, d'anciens détenus de Guantanamo demandent réparation aux États-Unis


Depuis le 24 avril, quatre anciens prisonniers de Guantanamo – réfugiés en Uruguay depuis décembre dernier – campent devant l’ambassade américaine de Montevideo. Ils réclament notamment un soutien financier de la part des États-Unis, après avoir été détenus près de 13 ans sans procès. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer