Tunisie

Vidéo : un Tunisien se plaint du vol de son portefeuille, un policier le violente


La vidéo montre un habitant de Tunis, venu porter plainte dans un commissariat du centre ville de Tunis, qui est reçu par des insultes et deux gifles de la part d’un policier, ce dernier estimant qu’il lui "fait perdre son temps".  Voir la vidéo...

Contributeurs

"Gafsa Beach", ce mystérieux lac apparu dans le sud tunisien


Depuis environ trois semaines un lac situé dans la région de Gafsa, dans le sud de la Tunisie, fait le bonheur des baigneurs qui s’y pressent par centaines en fin de semaine. Mais, apparue subitement dans une zone particulièrement frappée par la sécheresse, cette véritable "mine d’or" inquiète quant à son origine et la qualité de son eau. Lire la suite…
Contributeurs

Djerba : sous les ordures, la plage


"Djerba la douce". Un surnom peut-être amené à disparaître tant l’île croule sous les déchets depuis la fermeture, il y a maintenant deux ans, de sa principale déchetterie, située sur la commune de Guellala. Témoignage de Djerbiens au bord de la crise de nerf. Lire la suite...
Contributeurs

La selfie-mania d’une ministre moquée par des internautes tunisiens

Il est vrai qu’à regarder le compte Instagram d’Amel Karboul, ministre tunisienne du Tourisme, son penchant pour les "selfies", ces auto-portraits à bout de bras, est évident. Toutes les personnalités politiques qu’elle croise semblent y passer, des membres du gouvernement tunisien, à des personnalités politiques françaises, comme Laurent Fabius, Fleur Pellerin ou encore Jack Lang, sans oublier l’humoriste Michel Boujenah. Lire la suite...

Contributeurs

L'hommage de footballeurs tunisiens à un supporter djihadiste

 
Des images diffusées sur les réseaux sociaux djihadistes ont braqué les projecteurs sur le club de foot de Sousse, en Tunisie. On y voit en effet les joueurs de cette équipe rendre hommage à un de leurs supporters tué, alors qu'il faisait le djihad Syrie. Lire la suite…
Contributeurs

Des photos d’un camp djihadiste ? Non, un camp de scouts tunisiens…

Après avoir mené une opération antiterroriste à Menzel Nour, dans le gouvernorat de Monastir, le ministère de l’Intérieur tunisien a donné lundi une conférence de presse. L’occasion de présenter les "preuves" de cette intervention très contestée par la population locale. Mais parmi ces preuves, les internautes ont retrouvé les photos d’un camp de scouts tunisiens datant de 2010. Lire la suite …

Contributeurs

Les aveugles tunisiens ont enfin leur sport : le goalball

 
Les aveugles et les malvoyants de Kebili, ville du sud-ouest de la Tunisie, avaient très peu d’activités jusqu’à ce que des bénévoles les initient au  goalball, un jeu spécifiquement conçu pour les handicapés visuels. Notre Observateur a suivi ces nouveaux sportifs pendant un an avec sa caméra. Lire la suite...
Contributeurs

Manque d’hygiène, sous-équipement... les hôpitaux régionaux tunisiens en question

 
Depuis une semaine, plusieurs milliers de jeunes médecins tunisiens sont en grève. Ils protestent contre un projet de loi qui obligerait ceux ayant fini leur spécialisation à travailler trois ans dans les régions de l’intérieur du pays avant d’avoir le droit de s’installer à leur propre compte. Une aberration pour les médecins, qui jugent les hôpitaux régionaux trop mal équipés. Pour l'État, c'est un mal nécessaire. Lire la suite…
Contributeurs

À Tunis, les conservateurs manifestent contre… Ennahda

 
Trois ans jour pour jour après le déclenchement de la révolution tunisienne, un collectif d’opposition a manifesté devant le siège du gouvernement. Sa particularité : il réunit diverses tendances politiques conservatrices parmi lesquelles des islamistes et des salafistes, qui ne se reconnaissent plus dans Ennahda, le parti, pourtant conservateur, au pouvoir. Lire la suite...
Contributeurs

"Houmani": un rap sur la pauvreté se transforme en phénomène de société

 
En Tunisie, on l’entend à la radio, dans les bars, sur la plage. Sur YouTube, "Houmani" a été vue plus de 3,4 millions de fois. En quelques semaines, cette chanson, dont le clip a été réalisé pour 250 dinars (environ 110 euros), est devenue un tube...et même plus : un phénomène de société. Notre Observateur nous décrypte les raisons d’un tel succès. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer