Tchad

Au Tchad, les Déby s’affichent partout, même sur les cahiers

 
La Première dame du Tchad, Hinda Déby Itno, a offert, le 10 février dernier, 30 000 cahiers aux écoliers. Dans un pays miné par la misère, le geste semble louable, mais il n’est sans doute pas dénué d’intentions politiques : chaque cahier arborait en couverture… le portrait de la Première dame. Nos Observateurs au Tchad s’inquiètent de dérives vers un culte de la personnalité du couple présidentiel. Lire la suite…
 

Les gros camions, danger public n°1 à N’djamena

 
Le Tchad n’était jusque-là pas un exemple en termes de sécurité routière. Mais, à mesure que les chantiers se multiplient dans la capitale N’djamena, la situation ne fait qu’empirer : à toute blinde, des camions surchargés traversent les grands axes et gare à ceux qui se trouvent sur le chemin. Lire la suite…
Contributeurs

Makaila NGuebla, un blogueur dans la ligne de mire du Tchad

 
Un de nos Observateurs, opposant tchadien en exil à Dakar, a été expulsé dans la nuit du 7 au 8 mai par les autorités sénégalaises. Actuellement à Conakry, en Guinée, il témoigne de sa vive inquiétude quant à une éventuelle extradition au Tchad et en appelle à la mobilisation pour la liberté d’expression. Lire la suite …
Contributeurs

Une pluie de billets de banque pour le mariage du fils du président Déby

 
Une vidéo montrant la cérémonie de mariage de l’un des fils du président tchadien Idriss Déby a fuité récemment sur Internet. Les images de cette fête fastueuse, où l’ont voit des proches du président tchadien arroser les convives de billets de banque, ont choqué notre Observateur. Lire la suite...
Contributeurs

Grève des fonctionnaires au Tchad : "Pour recevoir mon salaire, je dois soudoyer l’administration"

 
À l’appel de l’Union des syndicats du Tchad, de nombreux fonctionnaires ont repris lundi 5 novembre leur grève pour une durée de trois jours, afin de réclamer une hausse de 115 % de leur salaire. Le régime d’Idriss Deby avait accédé en partie à leurs revendications l’an dernier, mais n’a pas tenu ses promesses. Si bien que la situation est devenue intenable selon notre Observateur. Lire son témoignage…
Contributeurs

Au Tchad, les travaux d’un hôtel de luxe jettent 600 personnes à la rue

 
Le 24 janvier dernier, les autorités tchadiennes ont expulsé près de six cent personnes d’un quartier de N’Djamena pour permettre la construction d’un hôtel de luxe. En attendant que les promesses de dédommagement et de relogement prennent effet, les familles dorment sous les arbres et dans des cahutes de fortune. Voir les images et lire la suite…
 
Contributeurs

Kadhafi parti, les chantiers tchadiens sont au point mort

 
La crise libyenne a porté un coup d’arrêt à la coopération économique entre Tripoli et le Tchad. En attendant que le gouvernement tchadien trouve de nouveaux fonds pour financer les projets de construction entamés par la Libye avant la guerre, plusieurs chantiers se retrouvent aujourd’hui au point mort. Et certains Tchadiens disent "regretter" l’ère Kadhafi. Lire la suite…
Contributeurs

Les squatters chassés, voilà ce qu'ils laissent derrière eux...

Non édité

Ce document n’a pas été édité par la rédaction de France 24.


 Au Tchad, et principalement à N’Djaména, la capitale ; depuis les évènements de 1979, beaucoup des habitations sociales construites par le régime de Ngarta Tomalbaye ont été illégalement occupées. Et la plupart de ces occupants sont des hommes en armes. Profitant de l’instabilité du pays, ces hommes tiennent au respect tout pouvoir en place.

Contributeurs


Fermer