Syrie

Qui est le Front Al-Nosra, ce compagnon d’armes djihadiste de l’ASL ?

 
Après sa participation à plusieurs attaques récentes contre les forces de l’armée régulière syrienne, dont des attentats-suicides, le groupe djihadiste Front Al-Nosra a été inscrit sur la liste des "organisations terroristes étrangères" par les autorités américaines. Cette brigade islamiste aux méthodes contestées collabore pourtant avec la rébellion syrienne, soutenue, elle, par la communauté internationale. Lire la suite…
 
Contributeurs

À Damas et Alep, deux activistes syriens font l’état des lieux des combats

 
Les combats continuent à Damas, capitale syrienne et Alep, deuxième ville du pays. Les deux villes, épargnées jusqu'à très récemment, sont le théâtre d’affrontements de plus en plus violents. Sur place les rebelles affirment avancer lentement mais sûrement, quartier par quartier. Lire les témoignages ...
 

La mort de djihadistes libanais en Syrie ravive les tensions confessionnelles à Tripoli

 
La tension est montée d'un cran à Tripoli, dans le nord du Liban, après la mort de plusieurs jeunes sunnites originaires de la ville. Ces derniers sont tombés sous les balles de l’armée régulière en territoire syrien, à proximité de la ville de Tal-Kalakh, alors qu’ils essayaient de rejoindre les combattants de la rébellion syrienne. Lire la suite…
Contributeurs

Escalade de violence autour de Damas : le régime syrien compte-t-il ses heures ?

 
Depuis le jeudi 29 novembre, la Syrie est coupée du monde virtuel et les communications téléphoniques sont quasiment impossibles. Par ailleurs, alors que d’intenses combats ont eu lieu à proximité de l’aéroport international de Damas, le périmètre a été placé sous l’étroite surveillance de l’armée régulière. Une menace imminente pèse-t-elle sur le régime de Bachar al-Assad ? Lire la suite...
Contributeurs

Attentats à Damas : "Le message, c’est que les minorités religieuses doivent choisir leur camp"

 
Au moins 30 personnes sont mortes dans deux explosions à la voiture piégée à Jaramana, un district du sud-est de Damas, mercredi matin. Cette zone, où vivent beaucoup de druzes et de chrétiens, était restée jusque-là à l’écart du conflit syrien. Notre Observateur, qui était dans ce quartier au moment des attentats, explique qu’il s’agissait d’un message clair adressé aux minorités religieuses de la capitale syrienne. Lire la suite...
Contributeurs

À Damas, les rebelles syriens frappent le cœur de la communauté alaouite

 
La capitale syrienne est depuis mercredi le théâtre de tirs de mortier qui ont atteint les quartiers où vit une grande partie de la communauté alaouite proche du pouvoir. Des affrontements ont aussi opposé rebelles et forces régulières aux portes de la ville. Notre Observateur nous raconte le vent de panique qui souffle sur Damas. Lire la suite…
Contributeurs

De l’Iran au Congo, le meilleur des internautes sur la victoire d’Obama

 

À peine Barack Obama réélu, les internautes du monde entier ont partagé leur réaction sur la toile. Nos Observateurs nous ont envoyé les réactions les plus pertinentes qu’ils ont relevées. Enthousiastes, blasées, ou drôles, il y en a pour tous les goûts. Lire la suite ...

Contributeurs

Nouvelle vidéo d’exécutions sommaires pratiquées par l’Armée syrienne libre

 
La vidéo amateur d’un massacre de soldats de l’armée syrienne régulière, dont l’authenticité est confirmée par une source locale de FRANCE 24, relance le débat sur les méthodes de la rébellion syrienne. Lire la suite...
Contributeurs

Les leaders kurdes de Syrie jouent la carte du soutien à Bachar al-Assad

 
Alors qu’ils avaient rejoint le soulèvement populaire contre le régime de Bachar al-Assad au début de la révolte en Syrie en avril 2011, les Kurdes ont peu à peu pris leurs distances avec la rébellion. Pour la première fois depuis le début du conflit, des membres de l’Armée syrienne libre et des milices kurdes se sont même affrontés le week-end dernier dans un quartier kurde d’Alep. La rébellion accuse désormais les leaders kurdes d’avoir négocié leur soutien à Bachar al-Assad. Lire la suite...

Après quatre ans d’Obama, nos Observateurs à travers le monde se disent désillusionnés

 
Il y a quatre ans, une grande partie du monde se réjouissait de l’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis. Du Mexique au Pakistan,  nos Observateurs espéraient que le slogan démocrate "Change" s’appliquerait aussi à la politique étrangère américaine. Un enthousiasme qui s’est, depuis, évanoui. Lire leurs témoignages…


Fermer