Sénégal

Rumeurs de fraudes autour du fichier électoral : "un bug informatique" selon nos Observateurs

 
À cinq jours du premier tour de l’élection présidentielle, les rumeurs de fraude électorale fleurissent sur la Toile sénégalaise. Les internautes crient notamment haro sur le moteur de recherche du fichier électoral. Il comporterait selon eux une faille informatique dans laquelle ils pensent avoir décelé les mauvaises intentions du pouvoir en place. Lire la suite…

Images amateur: nouveau coup de chaud à Dakar

 
Le front anti-Wade, composé des rappeurs du collectif "Y'en a marre" et du Mouvement du 23-Juin (M23), a appelé pour la quatrième fois de la semaine à une grande manifestation vendredi après-midi dans le centre de Dakar, pour dénoncer la candidature du président sénégalais. Le rassemblement, interdit par les autorités, s'est soldé par des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants et une dizaine de blessés. Voir les images...
 
Contributeurs

Au Sénégal, y’en a marre de la grève des profs

L’enseignement au Sénégal est en crise. En grève depuis trois mois, les professeurs du secteur public réclament des augmentations de salaire et de meilleures conditions de travail. De leur côté, les étudiants privés de cours voient rouge car ils craignent l’année blanche. La situation se tend particulièrement à Dakar où depuis deux jours des étudiants font la loi sur le campus universitaire. Lire la suite…
 

Jeu du chat et de la souris à Dakar entre opposants et forces de l'ordre

 
À Dakar, les sympathisants du Mouvement du 23 juin, qui regroupe opposition politique et société civile, n'ont pas réussi à manifester comme ils le prévoyaient à cause du déploiement massif des forces de l'ordre. L'interdiction de se rassembler s'est vite transformée en jeu du chat et de la souris entre quelques centaines d’irréductibles et la police dans les rues de la capitale sénégalaise. Voir les images... 
 
Contributeurs

Interdit de campement à Dakar, le collectif "Y’en a marre" met en garde le pouvoir : "S’il nous cherche, il nous trouvera"

 
Les rappeurs du collectif "Y’en a marre" avaient appelé les habitants de Dakar à venir camper place de l’Obélisque, dans le centre de la capitale, à compter de ce mardi soir. Et ce jusqu’à ce qu’Abdoulaye Wade capitule et se retire de la course à l’élection présidentielle. Mais les autorités ont interdit le sit-in et les organisateurs ont décidé de se replier… tout en mettant en garde le pouvoir. Lire la suite... 
 
Contributeurs

Manifestation à Dakar : "Les jeunes traitent les leaders du M23 de ‘poltrons’ parce qu’ils ont stoppé la marche"

 
La campagne électorale pour l’élection présidentielle sénégalaise est officiellement lancée depuis dimanche. Le Mouvement du 23 juin, qui regroupe opposition politique et société civile, a organisé une nouvelle marche mardi après-midi dans le centre de Dakar pour protester contre la candidature d’Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle. Mais la décision de certains candidats en campagne d'abdiquer devant les barrages policiers semble avoir déçu les manifestants.  Voir les images et lire les témoignages de nos Observateurs
 

La fronde estudiantine parviendra-t-elle à faire "dégager" Wade ?

La mort d’un jeune Sénégalais lors d’une manifestation de l’opposition a déclenché la fureur des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), le grand campus universitaire de la capitale. Ce nouveau front anti-Wade pèsera-t-il sur l’élection présidentielle du 26 février ? Notre Observateur est sceptique.

 

Contributeurs

Nuit de violences à Dakar : le récit en images amateur

 
Mardi après-midi, des centaines de Sénégalais se sont rassemblés place de l’Obélisque, à Dakar, pour protester contre la candidature d’Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle. Un rassemblement qui s’est transformé en affrontements au cours de la soirée, faisant un mort parmi les manifestants. Notre Observateur, qui a filmé les violences, revient sur cette soirée. Lire la suite…
Contributeurs

Scènes de panique au nord du Sénégal : "Je n’ai jamais vu autant de peur et de tensions à Podor"

 
Une manifestation organisée à Podor, dans le nord du pays, a dégénéré en violentes échauffourées entre les gendarmes et les partisans du Mouvement du 23-Juin (M23) ce lundi 30 janvier. Deux personnes ont été tuées dans les altercations, un collégien et une femme âgée d’une soixantaine d’années. Sept autres ont été blessées. Notre Observatrice, sortie en ville pour faire son marché, s’est retrouvée au cœur des affrontements avant de réussir à s’échapper. Lire son témoignage…
 
Contributeurs

Le Sénégal peut-il se passer d’Abdoulaye Wade ?

 
La validation par le Conseil constitutionnel sénégalais de la candidature du président Aboulaye Wade a enflammé les rues de Dakar dans la nuit de vendredi à samedi. Après de violentes altercations entre les jeunes et les forces de l'ordre, qui ont fait un mort et plusieurs blessés, l'opposition a appelé à la "résistance" jusqu'à l'élection présidentielle du 26 février. Alors que le retour au calme est précaire dans le pays, nos Observateurs s’expriment sur le bilan du chef de l’État et la crédibilité de l’opposition. Lire la suite…
 


Fermer