manifestations

Les violences à Oakland jettent un froid sur le mouvement "Occupy"

 
À Oakland, en Californie, la semaine a été marquée par de violents affrontements entre les militants du mouvement "Occupy" et les forces de l’ordre. Sur place nos Observateurs estiment que le mouvement, pacifique, ne méritait pas un tel traitement. Lire la suite... 

Pourquoi les femmes yéménites brûlent-elles leurs niqabs ?

 
Des centaines de femmes mettent rageusement le feu à une pile de voile... Ces images pourraient faire penser à une manifestation féministe. Pourtant cette scène insolite, filmée à Sanaa le 26 octobre, n’est autre que la dernière action coup de poing des femmes yéménites contre le régime du président Ali Abdallah Saleh. Lire la suite...
Contributeurs

Nos Observateurs à Homs : "Après la mort de Kadhafi, le régime syrien est devenu fou"

 
À Homs, ville quadrillée par les chars des forces de l’ordre, les habitants font depuis plusieurs jours les frais d’une nouvelle vague de répression, encore plus brutale que les précédentes. Pour nos Observateurs, la mort de Mouammar Kadhafi en Libye, la semaine dernière, n’est pas étrangère à ce regain d’agressivité. Lire la suite…
Contributeurs

L’opposition syrienne galvanisée par la mort de Kadhafi

 
Après la chute de Zine el-Abidine Ben Ali en Tunisie , de Hosni Moubarak en Égypte et la mort de Mouammar Kadhafi en Libye, tous les regards se tournent désormais vers le régime du président syrien Bachar al-Assad qui, depuis la mi-mars, réprime dans le sang la contestation populaire. Pour les opposants syriens, nul doute que l'homme fort de Damas sera le prochain à tomber. Lire la suite…
 
 

Les femmes, nouveau souffle de la révolution yéménite ?

 
Le salut des révolutionnaires yéménites viendra-t-il des femmes? Quelques jours après la diffusion d’une vidéo montrant une manifestante fauchée par la balle d’un sniper, des milliers de femmes yéménites se mobilisent en force. Lire la suite...

Des coups de feu mettent un terme à la manifestation "Walk to Work"

 
À l’appel des opposants au président Yoweri Museveni, des centaines d’Ougandais ont osé braver lundi l’interdiction de manifester en se rendant à pied jusqu’à leur lieu de travail. Cette forme inédite de contestation avait déjà été violemment réprimée par la police ougandaise au printemps dernier. Une fois encore, les manifestants ont été accueillis avec des balles et des bombes lacrymogène. Lire la suite...
 
Contributeurs

Englués dans le marasme économique, les Islandais balancent des œufs à leurs dirigeants

Exaspérés par la lenteur de la reprise économique, les Islandais ont accueilli, samedi à Reykjavik, les membres du Parlement en leur jetant des œufs à la figure, alors que ces derniers s’apprêtaient à ouvrir leur nouvelle session parlementaire. Un mouvement de colère auquel s'est joint... la femme du président islandais, Dorrit Moussaieff. Notre Observateur a filmé la scène. Voir la vidéo…
 

Contributeurs

Aux Philippines, on manifeste allongés, le nez dans la poussière

 
Mobilisés pour obtenir l’augmentation des subventions publiques pour l’éducation, les étudiants philippins cherchent à se faire entendre par tous les moyens. Et le "planking", ce jeu qui consiste à se faire prendre en photo allongée face contre terre, raide comme une planche dans des endroits insolites connaît un certain succès. À tel point qu’un député voudrait l’interdire. Lire la suite et voir les photos …
 
Contributeurs

Une poignée de manifestants fait le siège de Wall Street

 
Ils sont peut-être beaucoup moins nombreux que les opposants de la place Tahrir qui ont renversé le régime de Moubarak, en Égypte, mais les ambitions des manifestants qui squattent devant Wall Street depuis le 17 septembre ne sont pas moins grandes. Au lendemain d’un week-end très animé et marqué par l’arrestation de 80 manifestants, l’un d’entre eux nous explique qu’il veut une "révolution totale" et qu’en plus d’être motivé, il a tout son temps. Lire la suite ...

Une Indignée espagnole de passage à Paris : "les Parisiens ont perdu leurs illusions"


Les "Indignés" espagnols, partis en juillet de Madrid et de Barcelone pour une marche qui devrait les mener à Bruxelles le mois prochain, ont fait étape à Paris cette semaine. Selon notre Observatrice, qui arrive de la Puerta del Sol, l’accueil dans la capitale française a été plutôt décevant. Lire son témoignage…
Contributeurs


Fermer