Mahmoud Ahmadinejad

Les coups de matraques contre des journalistes dévoilent les luttes de pouvoir à la tête de l’Iran

 
Une descente de police au siège d'un journal à Téhéran : jusqu'ici, rien de très surprenant. Sauf que le journal perquisitionné lundi est l'Iran, le principal quotidien du pays, contrôlé par le gouvernement. Cet incident inhabituel illustre les dissensions croissantes entre le président Mahmoud Ahmadinejad et ses adversaires conservateurs au sein du gouvernement, des proches du guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei. Lire la suite…
 
Contributeurs

Le dernier pied de nez aux autorités de "La légende" du foot iranien

 
Il était baptisé "La légende" par les Iraniens. Nasser Hejazi, meilleur gardien de but d’Iran, mais aussi un des symboles de l’opposition au gouvernement d’Ahmadinejad, est mort le 23 mai. Inévitablement, sur fonds de tensions sociales, ses funérailles ont pris des airs de révolte. Lire la suite…
Contributeurs

Ahmadinejad perd le soutien de ses partisans à cause d’une taxe

Le gouvernement iranien est confronté à une fronde des commerçants opposés à une hausse des impôts. Ils sont entrés dans leur sixième jour de grève, lundi. La contestation des marchands, alliés proches du régime islamique, est considérée comme un sérieux avertissement lancé au président Ahmadinejad. Lire le suite...

Contributeurs

Ahmadinejad veut interdire les "nuques longues", mais personne ne l'écoute

Les médias occidentaux n'ont pas boudé leur plaisir en commentant la liste des "coiffures inacceptables" établie par Téhéran. Une liste incluant notamment les cheveux longs tombant sur la nuque (la fameuse coupe "nuque longue"). Un de nos Observateurs à Téhéran nous explique pourtant que cette nouvelle règlementation a peu de chance d'être appliquée. Lire la suite...

Contributeurs

Pourquoi Téhéran ne peut pas se passer de Gucci

Il y a quatre ans, Mahmoud Ahmadinejad lançait une grande campagne contre la mode occidentale. Notre Observateur nous explique que cette politique est un échec et nous propose une visite du quartier de la mode de Téhéran. Lire la suite...

Contributeurs

Des étudiants en colère invectivent un député pro-Ahmadinejad

Fréquemment invités par les bassidji à s’exprimer dans les universités, les intervenants favorables au régime iranien rencontrent, depuis l’élection présidentielle controversée du mois de juin, de plus en plus de réactions hostiles de la part des étudiants. Le 16 novembre, un fervent supporter du président Ahmadinejad a été accueilli par des huées et des "Assassin", "Casse-toi" et "Menteur !".Lire la suite...

Contributeurs

La révolte des billets

Entre les manifestations, l'opposition iranienne ne se tourne pas les pouces. Les jeunes Iraniens ont en effet trouvé un moyen très efficace de faire tourner les autorités en bourrique : la révolte des billets. Lire la suite...

Contributeurs

Un manifestant échappe in extremis à la police

Tandis que le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, confirmait officiellement lundi la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad, la répression continuait dans les rues de Téhéran. Nos Observateurs nous indiquent que la police a procédé à plusieurs arrestations. Mais l'un des opposants capturés est parvenu à s'échapper. Lire la suite et voir la vidéo...

Contributeurs

Opération "black-out", avec des fers à lisser les cheveux

Les opposants à Mahmoud Ahmadinejad n’osent plus organiser de manifestations dans la rue, tant la répression a été féroce. Ils imaginent donc d’autres moyens de poursuivre la lutte. Notre Observatrice, Sara, a participé hier soir à une opération "black out". Avec un fer à repasser et un sèche-cheveux, elle est parvenue à interrompre le discours télévisé du président. Son récit en images…

Contributeurs


Fermer