Libye

Kadhafi est mort, mais pas sur Internet !

 
Bon nombre de Libyens se demandent : où sont passés ces milliers de manifestants pro-Kadhafi qui scandaient son nom sur la Place verte ? Ont-ils soudainement disparu après la révolution ? Lire la suite...

Contributeurs

Témoignage de Bani Walid, fief de Kadhafi assiégé : "Il faut arrêter l’effusion de sang"

 
Bani Walid a été mercredi le théâtre de combats meurtriers entre des ex-rebelles de la ville voisine de Misrata, opérant en collaboration avec l’armée libyenne, et des groupes armés originaires de l’ancien bastion kadhafiste. Sur place, un habitant décrit le chaos qui s’est emparé de sa ville. Lire la suite…
Contributeurs

Un an après la chute de Kadhafi, regain de violences dans son fief de Bani Walid

 
Depuis la chute du régime libyen il y a un an, les tensions entre les milices de Misrata, un des bastions de la rébellion, et les groupes armés du fief pro-Kadhafi de Bani Walid, ne faiblissent pas. Enlèvements, pillages et menaces sont monnaie courante entre les habitants des deux villes séparées par 140 km. Des tensions qui se sont transformées en véritables combats cette semaine. Lire la suite …

"Nous réclamons la dissolution pure et simple des brigades de Benghazi"

 
Quelques jours après la révolte des habitants de Benghazi contre les brigades armées tenues pour responsables de la recrudescence de l’insécurité, le gouvernement libyen multiplie les tentatives pour asseoir son autorité sur ces milices. Mais sur place, la population demande des mesures radicales. Lire le témoignage de notre Observateur...
Contributeurs

Exclusif : "Quand il s'agit de religion, les islamistes font ce qu'ils veulent"

 
Le consulat américain à Benghazi a été mis à feu et à sang mardi soir. L’ambassadeur des États-Unis en Libye et trois autres employés ont trouvé la mort dans les violences, déclenchées par un film jugé offensant envers le prophète Mahomet. Un témoin, qui a passé la soirée sur place, nous raconte comment les choses ont dégénéré. Lire la suite…
Contributeurs

Un an après la chute de Kadhafi, les habitants de Benghazi désemparés face à l’insécurité croissante

 
Un an après la chute de Tripoli et deux mois après la première élection libre en Libye, les attentats se succèdent à Benghazi, la deuxième ville du pays et berceau de la révolution libyenne. Face à cette recrudescence de violences et à des autorités locales qui verrouillent leur communication, la population se sent désemparée. Lire la suite…

Des mausolées de Libye attaqués à la pelleteuse par des salafistes

 
Alors que la Libye a connu ses premières élections libres en juillet dernier, son pouvoir central reste faible et des groupes extrémistes profitent de cette période de transition pour mener des attaques un peu partout dans le pays. Premières victimes de leur colère : des mausolées qui, bien que musulmans, sont considérés par les salafistes comme des repères d’hérétiques. Lire la suite…
Contributeurs

Vote d’un handicapé à Tripoli : "J’ai dû gravir 30 marches en fauteuil roulant"

 
Appelés à élire une nouvelle Assemblée constituante, après plus de quarante ans de dictature, les Libyens se sont rendus samedi aux urnes. Handicapé moteur, notre Observateur, Abdusalem Mustapaha Shlebak, ne voulait manquer ce rendez-vous historique sous aucun prétexte. Et ce malgré les difficultés d’accès. Lire la suite...
 
 
Contributeurs


Fermer