Libye

Après quatre ans d’Obama, nos Observateurs à travers le monde se disent désillusionnés

 
Il y a quatre ans, une grande partie du monde se réjouissait de l’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis. Du Mexique au Pakistan,  nos Observateurs espéraient que le slogan démocrate "Change" s’appliquerait aussi à la politique étrangère américaine. Un enthousiasme qui s’est, depuis, évanoui. Lire leurs témoignages…

Un an après la chute de Kadhafi, les Libyens se réapproprient son quartier général de Bab al-Azizia

 
Notre Observateur s’est rendu à Bab al-Azizia, l’ancien quartier général de Kadhafi à Tripoli. Vendeurs, squatteurs, les nouveaux locataires racontent comment ils ont repris possession,  parfois faute de mieux, de cette zone hautement symbolique. Lire la suite…
Contributeurs

Dans le sud-est libyen, on devient passeur faute de mieux

 
Ils ont beau vivre en Libye, l’un des pays les plus riches du continent africain, les habitants de Rabyana, village du sud-est du pays, manquent de tout. Si bien que dans cette zone frontalière avec le Soudan et le Tchad, nombre d’entre eux s’improvisent passeur de migrants pour pouvoir gagner leur vie. Lire la suite…
Contributeurs

Kadhafi est mort, mais pas sur Internet !

 
Bon nombre de Libyens se demandent : où sont passés ces milliers de manifestants pro-Kadhafi qui scandaient son nom sur la Place verte ? Ont-ils soudainement disparu après la révolution ? Lire la suite...

Contributeurs

Témoignage de Bani Walid, fief de Kadhafi assiégé : "Il faut arrêter l’effusion de sang"

 
Bani Walid a été mercredi le théâtre de combats meurtriers entre des ex-rebelles de la ville voisine de Misrata, opérant en collaboration avec l’armée libyenne, et des groupes armés originaires de l’ancien bastion kadhafiste. Sur place, un habitant décrit le chaos qui s’est emparé de sa ville. Lire la suite…
Contributeurs

Un an après la chute de Kadhafi, regain de violences dans son fief de Bani Walid

 
Depuis la chute du régime libyen il y a un an, les tensions entre les milices de Misrata, un des bastions de la rébellion, et les groupes armés du fief pro-Kadhafi de Bani Walid, ne faiblissent pas. Enlèvements, pillages et menaces sont monnaie courante entre les habitants des deux villes séparées par 140 km. Des tensions qui se sont transformées en véritables combats cette semaine. Lire la suite …

"Nous réclamons la dissolution pure et simple des brigades de Benghazi"

 
Quelques jours après la révolte des habitants de Benghazi contre les brigades armées tenues pour responsables de la recrudescence de l’insécurité, le gouvernement libyen multiplie les tentatives pour asseoir son autorité sur ces milices. Mais sur place, la population demande des mesures radicales. Lire le témoignage de notre Observateur...
Contributeurs

Exclusif : "Quand il s'agit de religion, les islamistes font ce qu'ils veulent"

 
Le consulat américain à Benghazi a été mis à feu et à sang mardi soir. L’ambassadeur des États-Unis en Libye et trois autres employés ont trouvé la mort dans les violences, déclenchées par un film jugé offensant envers le prophète Mahomet. Un témoin, qui a passé la soirée sur place, nous raconte comment les choses ont dégénéré. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer