immigration clandestine

Des migrants, la police et … des golfeurs : ceci n’est pas un photomontage


Au premier plan, deux personnes qui jouent tranquillement au golf. Quelques mètres derrière, des migrants qui escaladent une gigantesque barrière pour tenter d’échapper aux policiers. La photo prise mercredi et diffusée par l’association Prodein de Melilla, enclave espagnole au Maroc, a provoqué l’incrédulité de beaucoup d’internautes. Mais la scène est bien réelle…
Contributeurs

À Melilla, des migrants sous les matraques de la Garde civile espagnole


Environ 200 migrants africains qui tentaient de rejoindre Melilla, une enclave espagnole située au nord-ouest du Maroc, ont fait les frais de la violence des forces de l’ordre des deux pays, le 15 octobre 2014. Maltraités, la quasi-totalité d’entre eux ont été de surcroît renvoyés illégalement vers le Maroc. Lire la suite…
Contributeurs

"Le Phoenix", bateau d'un couple fortuné à la rescousse des clandestins

C’est en apercevant un manteau flotter sur l’eau alors qu’elle faisait une croisière en yacht sur la Méditerranée que Regina Catrambone, une riche entrepreneuse, a réalisé qu’elle devait aider les migrants tentant de rejoindre l’Europe au péril de leur vie. Aujourd'hui, son bateau "Le Phoenix" sillonne les zones à risque et vient en aide aux embarcations en détresse.  Un projet qui peut sembler utopique, mais qui s’avère efficace. Lire la suite...

Contributeurs

À Tanger, des Noirs africains attaqués à la machette


Des attaques sanglantes à l’arme blanche ont eu lieu dans le quartier Boukhalef à Tanger, où vivent majoritairement des Noirs subsahariens sans-papiers, candidats à l’immigration en Europe. Témoignages de migrants sous le choc…

En Libye, faute de frontières surveillées, l'immigration clandestine explose

Notre Observateur a pu parler avec des immigrés clandestins en provenance du Soudan, qui venaient de traverser la Libye et qui s'apprêtaient à tenter leur chance vers l'Europe. Ils lui ont détaillé le business de l'immigration illégale qui se développe au sud du pays et dont bénéficient les milices locales. Lire la suite…

Contributeurs

De Brazzaville à Kinshasa, des immigrés victimes de l’opération "Gifle de l’aîné"

 
C’est l’opération dont tout le monde parle à Kinshasa et à Brazzaville. Lancée début avril par la police brazzavilloise, l’opération "Mbata ya bakolo" ['gifle de l’aîné' en lingala] avait pour objectif de lutter contre l’immigration clandestine et le grand banditisme dans la capitale congolaise. Mais les expulsions d’immigrés vers la République Démocratique du Congo voisine ont connu des dérapages et la tension monte dans les deux capitales que seul le fleuve Congo sépare. Lire la suite…

Mike, Ivoirien à Melilla: "J’étais prêt à mourir pour rejoindre l’Europe"

 
Depuis quelques mois, les migrants africains sont de plus en plus nombreux à tenter d’atteindre Ceuta et Melilla, ces deux enclaves espagnoles situées sur la côte marocaine et qui représentent pour eux une véritable porte d’entrée vers l’Europe. Mike fait partie de ceux-là. En décembre, il a réussi à franchir la frontière. Récit poignant d’un passage en force à haut risque…
Contributeurs

Révolte de migrants africains après un raid de la police bulgare

 
Sur ces images discrètement filmées de la fenêtre d’un centre de réfugiés de Sofia, la capitale bulgare, la police fait face à des dizaines de migrants africains bloqués hors du bâtiment. Ils ont été expulsés quelques instants plus tôt, au motif qu’ils résidaient dans le centre sans autorisation et crient à la discrimination. Ces tensions sont de plus en plus courantes dans un pays où le nombre de demandeurs d’asile a explosé. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer