Egypte

Les Égyptiennes sortent les couteaux contre les agressions sexuelles

 
Tahrir, c’est le symbole de la révolution égyptienne. Mais, depuis ces derniers mois, cette place du centre du Caire est aussi devenue le triste théâtre d’un nombre impressionnant d’agressions sexuelles. Et c’est en manifestant armées que des Égyptiennes ont décidé de dénoncer cette violence endémique. Lire la suite...
Contributeurs

La mort "sous la torture" d’un opposant égyptien met le feu aux poudres

 
Deuxième nuit consécutive de violences hier en Egypte après la mort lundi dans des circonstances troubles d’un militant de l’opposition, Mohamed el-Guendi. Selon ses proches, le jeune militant aurait été torturé à mort par la police. Lire la suite...
Contributeurs

Pourquoi un tel bain de sang à Port Saïd ?

 
La ville égyptienne de Port Saïd est à feu et à sang depuis trois jours. Ses habitants vivent au rythme des enterrements des victimes des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Pourquoi un tel déferlement de violence et une répression policière aussi brutale ? Lire les témoignages de nos Observateurs sur place…

Les arbres du Caire, victimes collatérales de la révolution

 
Autrefois luxuriante, les rues de la banlieue d’Héliopolis au Caire sont bien moins vertes deux ans après la révolution égyptienne. Lire la suite…
Contributeurs

La crise politique fait sombrer le tourisme en Égypte

 
Le conflit entre le camp du président Morsi et l’opposition a un effet collatéral : il a fait replonger un secteur du tourisme déjà convalescent. Un problème, bien sûr, pour les millions d’Égyptiens qui dépendent de cette activité, mais aussi pour le pays dont c’est la principale source de devises. Lire la suite...
Contributeurs

Attaque surprise du campement de la place Tahrir : "Ils étaient masqués et armés de sabres"

 
Munis d’armes à feu et d’armes blanches, des hommes masqués ont attaqué dans la nuit de lundi à mardi le campement d’opposants situé sur la très symbolique place Tahrir, au Caire. Notre Observateur, qui était sur place, témoigne de la violence de la scène. Lire la suite…
Contributeurs

La police égyptienne tente de soigner son image auprès des manifestants

 
Rare scène de fraternisation au Caire entre policiers et manifestants mardi soir, lors d’un rassemblement d’opposants qui protestaient contre le décret élargissant les prérogatives du président égyptien, Mohamed Morsi. Des manifestants ont chaudement applaudi les forces anti-émeutes et même porté un officier en triomphe sur leurs épaules quand la police a annoncé son retrait des abords du palais présidentiel où ils étaient rassemblés. Lire la suite…
 
Contributeurs

"L’armée égyptienne est censée avoir quitté le pouvoir, mais les forces de sécurité sont toujours aussi violentes"

 
Les forces de sécurité égyptiennes ont violemment réprimé, lundi, des manifestations au Caire. Malgré le retrait de l’armée du pouvoir, les manifestants ont pu constater que les forces de sécurité, aujourd’hui aux ordres des islamistes des Frères musulmans, ont gardé les méthodes du temps de Moubarak. Lire la suite…
 
Contributeurs


Fermer