éducation

Au Tchad, les Déby s’affichent partout, même sur les cahiers

 
La Première dame du Tchad, Hinda Déby Itno, a offert, le 10 février dernier, 30 000 cahiers aux écoliers. Dans un pays miné par la misère, le geste semble louable, mais il n’est sans doute pas dénué d’intentions politiques : chaque cahier arborait en couverture… le portrait de la Première dame. Nos Observateurs au Tchad s’inquiètent de dérives vers un culte de la personnalité du couple présidentiel. Lire la suite…
 

Les enseignants diplômés sénégalais en grève de la faim

 
Depuis trois mois, les jeunes diplômés de la Faculté des Sciences et Technologies de l'Éducation et de la Formation [Fastef] de Dakar, qui forme les enseignants du secondaire, protestent contre la non-affectation de plusieurs centaines d’entre eux dans les collèges et les lycées sénégalais. Une conséquence de la réduction des dépenses publiques voulue par la présidence de Macky Sall. En dernier recours, ils ont entamé, lundi 30 décembre, une grève de la faim pour tenter de faire entendre leurs revendications. Lire la suite…
Contributeurs

Les sourds, les laissés-pour-compte de l’éducation au Bénin

 
Au Bénin, les enfants sourds sont les grands oubliés du système éducatif. Le premier collège public pour sourds et malentendants du pays n’a ouvert qu’en 2012, et selon notre Observateur, les conditions d’apprentissage y sont toujours particulièrement difficiles. Lire la suite…
Contributeurs

Face à l’impuissance de l’État, les écoles tunisiennes demandent l’aide des associations

 
À une semaine de la rentrée scolaire en Tunisie, certaines écoles du pays se trouvent dans un tel état de délabrement qu’elles ne seront pas capables d’accueillir les élèves dans des conditions décentes. Face à l’inaction des pouvoirs publics, c’est parfois vers le secteur associatif qu’elles se tournent pour assurer leur rénovation. Lire la suite...
Contributeurs

Le délabrement et la corruption des écoles zimbabwéennes révélés par une vidéo amateur

 
Une vidéo postée en ligne récemment témoigne du délabrement, de la surpopulation et de la manipulation politique qui ont cours dans des écoles situées dans des zones rurales du Zimbabwe. Nos Observateurs témoignent du déclin constant du système éducatif. Lire la suite...
 

Les Hongkongais vent debout contre l'enseignement de la "fierté nationale" à l'école

 
Révoltés contre le projet du gouvernement hongkongais d’introduire à l’école une nouvelle matière visant à renforcer le sentiment d’appartenance à la Chine, des milliers d’élèves, parents et enseignants ont, le jour de la rentrée, manifesté devant le ministère de l'Éducation pour dénoncer ce qui relève, selon eux, d’un "lavage de cerveau". Lire la suite... 
 
Contributeurs

L’évacuation d’une école squattée déclenche une vague de solidarité au Portugal

 
Le 19 avril, à Porto, au Portugal, la police a expulsé "manu militari" les occupants d’une école désaffectée qui abritait depuis plus d’un an un centre social autogéré (CSA). Mais notre Observatrice, qui était sur place, ne compte pas baisser les bras. Lire la suite…
 
Contributeurs

Les travailleurs migrants ne veulent plus sacrifier le droit à l’éducation de leurs enfants

 
En Chine, le "hukou", le livret d’enregistrement de résidence, est à la fois un droit imprescriptible quand vous souhaitez rester dans votre ville de naissance et un obstacle insurmontable quand vous souhaitez vous installer ailleurs. Ce système détermine tout, des endroits où vous pouvez vivre aux services publics auxquels vous avez droit. Et dans une économie qui s’appuie principalement sur 200 millions de travailleurs migrants, beaucoup sont exaspérés par une réglementation qui entrave, entre autres, l’accès à l’éducation de leurs enfants. Lire la suite…
Contributeurs

Manifestations à Londres : "La jeunesse britannique n’a plus les moyens d’étudier"

 
Ils sont venus par milliers de toute la Grande-Bretagne pour manifester dans les rues de Londres. Objectif : forcer le gouvernement à abandonner la hausse des frais universitaires et les coupes budgétaires. Lire la suite …
 

"Je suis fier d’étudier ici mais… " : le quotidien d’un étudiant à Dakar

 
L'une des meilleures universités d’Afrique francophone n’a pas les moyens d’assumer son pouvoir d’attraction sur tout le continent. L’élite africaine de demain s’entasse parfois à six dans une chambre pour deux personnes et est confrontée trois fois par jour à d’interminables files d’attente pour manger. Lire le témoignage de notre Observateur et voir les photos…
 
Contributeurs


Fermer