droits de l'enfant

La détresse des enfants des migrants "abandonnés" dans les campagnes chinoises


Quatre enfants ont été retrouvés morts la semaine dernière dans la région de Bijie, dans la province du Guizhou, dans le sud de la Chine. Selon la police, ils vivaient seuls depuis six mois et se seraient suicidés en ingurgitant des pesticides. Un drame qui met en lumière la situation difficile d’un tiers des enfants dans les campagnes chinoises, contraints de vivre sans leurs parents, partis travailler à la ville. Mais aussi l’absence de structures accompagnant ces enfants livrés à eux-mêmes. Lire la suite….
Contributeurs

Naître prématuré au Niger, un combat pour la survie

À neuf mois, Njema est un bébé joyeux, dodu, en pleine forme. Mais elle revient de très loin. Née presque deux mois avant le terme, Njema aurait facilement pu mourir, comme tant d’autres bébés nés prématurés au Niger, l’un des pays les plus pauvres du monde, mais elle s’en est sortie. Et sa mère a voulu raconter son combat… Lire la suite...

Une Gambienne forcée à l’exil pour avoir publié une vidéo de violence policière


Minah Manneh, militante des droits de la femme de 23 ans, a posté sur Internet une vidéo où un policier gambien donne des coups de bâtons à une écolière. Un geste qui l'a contrainte de quitter le pays. Car en Gambie, il est interdit de mettre en ligne des vidéos "portant atteinte à l’image de l’État"… Lire la suite...
Contributeurs

Des orphelins corrigés à coups de bâton pour avoir allumé la télévision


Une vidéo où l’on voit le directeur d’un orphelinat du Caire tabasser des enfants à coups de bâton a suscité une vague d’indignation en Égypte. Cette fois, les autorités ont  réagi rapidement mais, pour notre Observateur, il faudrait que des sanctions plus lourdes soient prononcées pour mettre un terme à ce type de maltraitance…
Contributeurs

RDC : des travaux scolaires... aux travaux forcés

 
Des directeurs d’écoles de Bukama, ville du sud de la République démocratique du Congo, ont trouvé une méthode peu orthodoxe pour rénover gratuitement leurs écoles : sous couvert de travaux manuels ce sont les élèves, parfois très jeunes, qui fabriquent eux-mêmes des briques dans les carrières d’argile au lieu d’étudier. Lire la suite…

Vidéo : des lycéens yéménites battus à la chaîne par leur professeur

 
Non, ces lycéens ne sont pas en cours de gymnastique. Sur ces images amateurs, un enseignant les contraint à se tenir à quatre pattes afin de pouvoir les frapper un à un avec un bâton. Cette scène d’humiliation a eu lieu dans un lycée de la ville de Taez, dans le sud-ouest du Yémen. Lire le témoignage d’un élève qui a assisté à la scène…
Contributeurs

Nada, 11 ans, émeut le Web en fuyant un mariage forcé au Yémen. Mais après ?

 
Nada al-Ahdal a 11 ans et ses vidéos font le buzz sur YouTube. Cette jeune yéménite, dont les parents auraient voulu la marier de force, y dénonce "l’innocence assassinée" des petites filles qu’on marie alors qu’elles sont encore mineures. Mais les associations locales de protection de l’enfance regrettent que cet engouement ponctuel sur la Toile pour ces cas particuliers ne change rien sur le terrain à la réalité de ce phénomène. Lire la suite...
Contributeurs

Une vidéo d’enfant maltraité déclenche la colère sur la Toile éthiopienne

 
Une vidéo, où l’on voit une grand-mère éthiopienne tabasser sa petite-fille, a déclenché une campagne de mobilisation en ligne. Mais pour mieux protéger les enfants éthiopiens, l’activisme sur Internet peut-il vraiment être efficace ? Notre Observateur en doute. Lire la suite...
Contributeurs

Des enfants pachtounes jouent aux kamikazes devant une caméra : fascination ou manipulation ?

 
Une vidéo montrant des enfants pakistanais imiter un attentat-suicide a fait réagir la presse anglo-saxonne, qui y yoit la preuve de la fascination exercée par le terrorisme sur la jeunesse locale. Plusieurs de nos Observateurs pakistanais doutent pourtant de l’authenticité des images. Et s’il s’agissait d’une mise en scène pour effrayer l’opinion occidentale ? Voir la vidéo et lire la suite...
 
Contributeurs

"Ce prix Nobel de la paix pourrait aider à l’avènement de la démocratie en Chine"

L’intellectuel dissident chinois Liu Xiaobo s’est vu discerner le prix Nobel de la paix le 8 octobre. Un de nos Observateurs, Wu Wei, qui connaît personnellement le prix Nobel toujours emprisonné, a témoigné par web cam sur l'antenne de France 24. Un geste courageux de sa part alors que le gouvernement chinois continue de critiquer vigoureusement la décision du comité Nobel. Voir la vidéo...

Contributeurs


Fermer