démocratie

La contestation monte contre le "gouvernement non démocratique" du CNT

 
Depuis la mi-décembre, des manifestations contre le Conseil national de transition (CNT) s’organisent un peu partout en Libye, notamment à Benghazi, la première ville à s’être révoltée contre l’ancien régime. Après l’enthousiasme des premiers mois, les Libyens attendent notamment du nouveau pouvoir qu’il soit plus transparent et qu’il dissolve les milices armées nées de la révolution. Lire la suite…
Contributeurs

Menace contre la loi et la paix au Sénégal

Non édité

Ce document n’a pas été édité par la rédaction de France 24.

Palais de justice de Dakar.Photo prise par Guejopaalgane le 26 juiller 2011 lors de l'interrogatoire du rappeur Thiat du mouvement Y'EN A MARRE.Même lieu où Malick Noël Seck est interrogé par la Divisions des investigations criminelles (DIC),le mercredi 12 octobre 2011.

 

Contributeurs

Révoltes au Malawi contre un président "qui pille le pays"

 
Voilà deux jours que le Malawi, petit pays d’Afrique australe, niché entre le Mozambique, la Zambie et la Tanzanie, est secoué par de violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants anti-Bingu Mutharika, le président du pays. Selon notre Observateur, les Malawites sont prêts à engager leur "printemps arabe"….
Contributeurs

Au Sénégal, "Y’en a marre", et pas seulement du "ticket présidentiel"

À l’appel de l’opposition, des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale sénégalaise pour dire non au projet de réforme du code électoral dit du "ticket présidentiel", voulu par le président Abdoulaye Wade. Ses détracteurs reprochent à ce dernier, entre autres, de vouloir installer son fils au pouvoir. Nos Observateurs, qui ont assisté à la manifestation, expliquent pourquoi "y’en a marre"...

Au Liban, les manifestants demandent "la chute du régime confessionnel"

Ils étaient des milliers à battre le pavé à Beyrouth dimanche dernier. Mais comme les Marocains, les manifestants ne demandent pas nécessairement la chute d’un régime. Leur revendication est spécifique au pays du Cèdre : ils souhaitent la fin du confessionnalisme sur lequel reposent les institutions politiques. Lire la suite…

Contributeurs

Les vidéos marquantes du mouvement de contestation en Tunisie

 
La chronologie en images amateur du mouvement de contestation qui est en train de changer la face de la Tunisie. Lire la suite et voir les vidéos…
Contributeurs

Élection présidentielle au Burkina Faso : "mascarade" ou scrutin exemplaire ?

L’élection présidentielle s’est déroulée le 21 novembre dans le plus grand calme. Le taux de participation risque toutefois d'être bien faible. En partie à cause de l'absence de suspens, qui a pu en décourager certains, mais aussi en raison de problèmes de distribution des cartes d'électeur. Lire la suite...

Tous les samedis, rendez-vous à Londres pour manifester contre Mugabe

Non édité

Ce document n’a pas été édité par la rédaction de France 24.


Samedi prochain aussi, ils seront là. Ça fait huit ans que tous les samedis à deux heures de l'après-midi les dissidents zimbabwéens residents au Royaume-Uni se retrouvent devant l'ambassade du Zimbabwe à Londres pour protester contre la dictature de Robert Mugabe.
 
Ils dansent, ils chantent mais surtout ils demandent des élections libres et transparentes.
 

Contributeurs

"Ce prix Nobel de la paix pourrait aider à l’avènement de la démocratie en Chine"

L’intellectuel dissident chinois Liu Xiaobo s’est vu discerner le prix Nobel de la paix le 8 octobre. Un de nos Observateurs, Wu Wei, qui connaît personnellement le prix Nobel toujours emprisonné, a témoigné par web cam sur l'antenne de France 24. Un geste courageux de sa part alors que le gouvernement chinois continue de critiquer vigoureusement la décision du comité Nobel. Voir la vidéo...

Contributeurs

Le maire de Moscou remercié : "On parlera de victoire quand on pourra de nouveau élire notre maire."

Mardi, le président russe Dmitri Medvedev a démis de ses fonctions le maire de Moscou, Yuri Luzhkov, qui avait choisi de rester en vacances alors que des feux ravageaient sa région. Pour notre Observateur, le problème reste entier, car son successeur sera toujours nommé par le Kremlin. Lire la suite...

Contributeurs


Fermer