Côte d'Ivoire

Opération "ville noire" contre la hausse des prix de l’électricité


"Bougies vaut mieux que foutaises". Voici comment les Ivoiriens, scandalisés par la soudaine hausse des prix de l’électricité, ont résumé la mobilisation "ville noire". Certains ont vu leur facture plus de doubler en l'espace d'un mois. Lire la suite…

"Je suis chasseur de 'microbes' à Abidjan"


Ils se définissent comme des "chasseurs de microbes". Des habitants d’Abobo, une commune d’Abidjan, se sont constitués en comité de vigilance et patrouillent de nuit, machette à la main, à la recherche de ces membres de gangs qui terrorisent leur quartier. Lire la suite...

Les cités universitaires d’Abidjan, toujours squattées par des "hommes en tenue"


Plus de quatre ans après la crise post-électorale, le fonctionnement des universités ivoiriennes reste troublé malgré d’importants investissements. L'un des symptômes de cette paralysie : le cas des cités universitaires de la capitale économique. Elles sont occupées par d’anciens rebelles ayant combattu pour l’actuel président Alassane Ouattara. Et pendant ce temps, certains étudiants dorment… dans les amphis. Lire la suite…
Contributeurs

Bagarre générale entre grévistes et non-grévistes dans un lycée d’Abidjan


Une élève d’un lycée d’Abidjan a filmé des affrontements entre élèves s’opposant à coups de jets de pierres. Des grévistes, proches du syndicat étudiant Fesci, reprochaient aux élèves de ce lycée de ne pas suivre leur mouvement. Des méthodes violentes qui rappellent celles employées par ce syndicat avant la crise postélectorale. Lire la suite...

Dans l’ouest ivoirien, guerre d’imams autour d’une mosquée wahhabite


Le 15 mars, la mosquée wahhabite du quartier de Domoraud, dans la ville de Man, a été le théâtre de violences et de dégradations. La concrétisation de mois de tensions qui opposent les partisans de l’imam principal et ceux de son imam adjoint, en conflit depuis plusieurs mois. Lire la suite…
Contributeurs

Une réunion des jeunes FPI, principal parti d'opposition ivoirien, vire à la bagarre


Alors qu’ils se réunissaient pour élire un nouveau président, des membres des jeunes du Front populaire ivoirien (FPI), parti fondé par Laurent Gbagbo, ont été attaqués en pleine assemblée générale par des inconnus. Le signe pour nos Observateurs que la lutte de pouvoir à la tête du parti a divisé jusqu’aux jeunes militants. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer