Chine

Panique en Chine après une contamination de l'eau du robinet

 
Une fuite de pétrole a provoqué vendredi l’augmentation du niveau de benzène, un liquide chimique toxique et cancérogène, dans l’eau du robinet de la ville de Lanzhou, au nord-ouest de la Chine. Les habitants se sont rués sur les stocks d’eau minérale dans les magasins de la ville, avant que les autorités locales n’assurent avoir résolu le problème. Lire la suite…
Contributeurs

La colère des ouvriers chinois d’un sous-traitant de Nike et Adidas

 
À Dongguan, dans le sud de la Chine, les ouvriers du plus grand producteur mondial de chaussures de sport sont en colère. Ils accusent leur employeur, la société Yue Yuen, de leur avoir fait signer des contrats ne leur assurant aucune protection sociale. Un mouvement qui reflète les aspirations du monde ouvrier chinois à de meilleures conditions de travail. Lire la suite...
Contributeurs

La ville de Maoming se soulève contre un projet d’usine pétrochimique

 
Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dimanche à Maoming, dans le sud de la Chine, pour protester contre un projet d’usine pétrochimique dans la ville. La marche a dégénéré en affrontement avec les forces de l’ordre, tandis que les autorités ont verrouillé toute information liée à ce mouvement de protestation. Lire la suite…
Contributeurs

Indignation après la mort mystérieuse d’un paysan contestataire chinois

 
La mort mystérieuse, samedi, d’un paysan exproprié de ses terres par les pouvoirs locaux chinois, dans l'est du pays, a suscité la consternation sur les réseaux sociaux. En compagnie d’autre fermiers, l’homme avait érigé un campement de protestation qui a soudainement pris feu. Lire la suite …
Contributeurs

Un nouveau cours d’eau chinois infesté par des carcasses de porcs

 
C’est avec effroi que des habitants de Nanchang, dans le sud-est de la Chine, ont découvert le 15 mars dernier des dizaines de cadavres de porcs flottant à la surface de la rivière Gan, qui alimente la ville en eau potable. D’après les médias locaux, au moins 163 carcasses, dont l’origine reste encore à déterminer, ont depuis été repêchées par les autorités sanitaires. Lire la suite…
Contributeurs

Après l'attaque de Kunming, des Ouïghours paient les pots cassés

 
Au moment où l’attaque sanglante, survenue samedi 1er mars dans le sud-ouest de la Chine, était attribuée par les autorités chinoises à des terroristes de la minorité ouïghour, certains Chinois se sont empressés d’appeler à la réconciliation sur les réseaux sociaux. Mais d’autres se sont laissés tenter par l’amalgame. Et des Ouïghours commencent à en payer le prix. Lire la suite...
Contributeurs

Pour une appli chinoise, François Hollande est "un gros bonnet"

 
Le moteur de recherche Baidu, l'équivalent chinois de Google, a récemment créé une application qui permet d’obtenir la traduction d’un mot à partir de sa photo. Le concept est simple : on photographie un objet, un visage, un paysage etc... et l’appli traduit instantanément ce qui est représenté sur le cliché en chinois et en anglais. Parfois ça marche, parfois pas du tout. Lire la suite...

Contributeurs

Chine, Italie, Niger, Afrique du Sud : paroles de mineurs, ces forçats du XXIe siècle

 
Aux quatre coins du globe, les manifestations et les grèves de mineurs se multiplient, souvent en raison des dangereuses conditions de travail. Si chaque mine a ses spécificités, les préoccupations et les souffrances de ces hommes, qui passent une grande partie de leur vie au fond des puits, sont souvent proches. Portraits croisés de cinq "gueules noires". Lire la suite...

Les "camps de rééducation" chinois changent de nom, pas de pratiques

 
Le Congrès national chinois a annoncé en novembre l’abolition des camps de "rééducation par le travail" (laojiao), considérés comme des lieux de détention arbitraires et de torture de dissidents. Une bonne nouvelle ? Pas vraiment : certaines personnes détenues récemment affirment que ces centres existent toujours, mais sous un nouveau nom. Lire la suite...
Contributeurs


Fermer