Bahreïn

Les opposants bahreïnis s’exposent… à la censure du régime

Des douilles de grenades lacrymogènes, des vêtements tachés de sang, des photos de personnes torturées : ce sont certaines des pièces qui étaient exposées au Musée de la révolution ouvert lundi par Al Wefaq, le principal parti d’opposition au régime sunnite du Bahreïn. L’exposition aura été éphémère : les forces de l’ordre sont intervenues dès mercredi pour confisquer les pièces et fermer les lieux. Lire la suite...

Les opposants bahreïnis tentent une manifestation unitaire à l’égyptienne

 
Les manifestants opposés à la monarchie bahreïnie ont organisé, ce mercredi, une journée de manifestation pacifique inspirée du mouvement qui a provoqué la destitution de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi. Toutes les tendances de l’opposition à la monarchie bahreïnie se sont ainsi rangées sous le même d’ordre qu’au Caire ("Tamarod", rébellion) dans l’espoir de faire plier le gouvernement après deux ans et demi de manifestations. Lire la suite…
 
Contributeurs

Expatriés dans le Golfe : les chiites libanais craignent l'expulsion

 
Les monarchies pétrolières du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont annoncé, lundi 10 juin, des sanctions contre "les membres du Hezbollah", sans donner plus de précisions sur la manière dont serait déterminée l’appartenance d’un individu au mouvement chiite libanais. Nombre de chiites expatriés dans les pays du Golfe craignent donc aujourd’hui d’être expulsés arbitrairement. Lire la suite…
Contributeurs

L'image symbolique des violences qui secouent le Bahreïn

 
Au Bahreïn, le deuxième anniversaire du soulèvement populaire a été marqué par un nouvel épisode de violence qui a coûté la vie à un jeune de 16 ans. Sur cette vidéo, filmée juste après la mort de l’adolescent, un manifestant désespéré défie la police au péril de sa vie. Lire la suite…
Contributeurs

Indignation au Bahreïn après l’arrestation musclée d’une opposante

 
Lors d’une manifestation contre le régime bahreïni, vendredi 18 janvier, l’opposante Zahra al-Shaikh a été violemment arrêtée par la police. Elle aurait refusé de se disperser avec le reste des manifestants et insulté les policiers. Frappée au visage, dévêtue de son voile en public par la police d’après les manifestants présents, son interpellation musclée a suscité la colère des opposants au régime. Lire la suite …
Contributeurs

La gifle qui met en émoi le Web au Bahreïn

 
Les vidéos montrant des violences policières au Bahreïn sont pléthore sur Internet et ne provoquent guère de réactions. Ces images ont pourtant déclenché un tollé dans le petit royaume, car il ne s’agit pas ici de protestataires qui se font agresser, mais d’un homme qui se fait humilier lors d’un simple contrôle d’identité et sous les yeux de son enfant. Lire la suite…
Contributeurs


Fermer