Arabie saoudite

Répression en Arabie saoudite : "Ils ont peur que les chiites se révoltent à cause du Yémen"


La ville d’ Awamiyah, dans l’est de l’Arabie saoudite, a été le théâtre dimanche d’affrontements entre des activistes chiites et les forces de l’ordre. Notre Observateur sur place nous explique que la répression en cours est le signe que la monarchie sunnite s’inquiète des répercussions possibles, à l’intérieur de son royaume, de la guerre au Yémen et des tensions croissantes entre chiites et sunnites dans la région.. Lire la suite...
Contributeurs

Les Saoudiens prêtent allégeance à leur "roi en carton"

Impossible pour le nouveau souverain saoudien de serrer la main de tous ses sujets désireux de lui prêter allégeance. Ainsi, ses fidèles ont trouvé une solution : des portraits de lui en carton auxquels ils serrent la main, une vraie main. Lire la suite…

Contributeurs

Premiers coups de fouet pour un blogueur saoudien jugé trop critique


Alors que des millions de personnes ont défilé ce week-end dans le monde entier pour défendre la liberté d’expression, à la suite de l’attaque perpétrée contre le journal Charlie Hebdo, le blogueur saoudien Raif Badawi – critique vis-à-vis des autorités politiques et religieuses de son pays – a reçu pour la première fois 50 coups de fouet en public devant la mosquée al-Jafali, à Jeddah, le vendredi 9 janvier. Lire la suite…
Contributeurs

Des étudiantes saoudiennes virées du bus, le web s’enflamme


Une vidéo montre des étudiantes saoudiennes qui se font sortir sans ménagement de leur bus par des membres de la police religieuse, sous les yeux des passants étonnés. Survenu mardi 16 décembre près de l’université de la ville de Taïf (à une soixantaine de kilomètres de La Mecque), l’incident ne cesse d’enflammer le web saoudien. Lire la suite...
Contributeurs

L'Arabie saoudite, un pays riche mais sans plaques d'égout...


Si vous visitez l’Arabie saoudite, gardez un œil sur le sol ! Car dans les rues, il n’est pas rare de croiser des bouches d’égout à ciel ouvert. Les Saoudiens les appellent les "trous de la mort", car ils ont récemment provoqué plusieurs accidents mortels. Lire a suite...
Contributeurs


Fermer