Algérie

Vidéo : brutalités policières en Kabylie

 
Chaque année, le 20 avril, des marches sont organisées par des associations en Kabylie pour commémorer le "printemps berbère" de 1980. Mais au lendemain de l'élection présidentielle, cette commémoration s'est transformée en émeutes, réprimées de manière particulièrement violente par la police, comme en témoigne cette vidéo. Lire la suite…
Contributeurs

"Mon jour de vote en Algérie"

 
Trois de nos Obervateurs, à Alger, la capitale, Jijel (300 kilomètres à l'est d'Alger) et Ghardaïa nous racontent l'atmosphère des bureaux de vote dans leurs villes respectives. Lire la suite...
Contributeurs

Urnes brûlées, bureaux bloqués : une élection sous tension en Kabylie

 
Alors que les Algériens se rendent, jeudi 17 avril, aux urnes, les habitants de plusieurs villes du nord-est de l’Algérie situées en Kabylie ont appelé au boycott des urnes. À Raffour, ce boycott a tourné à l’émeute et de violents affrontements ont éclaté entre protestataires et forces de l’ordre. Témoignage d’une journée sous haute tension…
 

"Où t'es, Boutefoutai ?", le tube de Stromae à la sauce algérienne

 
Vous connaissez sans doute le tube du chanteur belge Stromae, "Papaoutai", où un enfant s'adresse à son père absent pour lui demander où il est. Voici la parodie algérienne "Boutefoutai", où un Internaute se demande où se trouve "Boutef". Une façon de se moquer du président algérien Abdelaziz Bouteflika, dont la candidature à un nouveau mandat, malgré son état de santé, fait jaser de l’autre côté de la Méditerranée. Lire la suite...
Contributeurs

Un quartier de Constantine livré aux bandes rivales

 
Le quartier UV n°14 de la ville nouvelle d’Ali Mendjeli, près de Constantine, dans l’est algérien, est secoué depuis vendredi par des affrontements entre bandes rivales. Des violences à répétition qui ont créé un climat de terreur parmi la population. Exaspéré, un habitant crie son indignation envers les forces de sécurité accusées de laisser faire…
Contributeurs

Algérie : les réseaux sociaux, laboratoire de la protestation contre Bouteflika

 
Alors que les manifestations contre le président Abdelaziz Bouteflika se multiplient en Algérie, les opposants à un quatrième mandat de l’actuel chef de l’État investissent en nombre les réseaux. Un moyen d’exprimer sa colère mais aussi d’organiser la mobilisation. Lire la suite...
Contributeurs

Le ras-le-bol des lycéens dégénère en affrontements à Béjaïa

 
Des lycéens de Béjaïa sont sortis dans la rue jeudi 27 février pour demander un arrêt précoce des cours pour pouvoir réviser le baccalauréat. Un motif a priori anodin et pourtant la manifestation a tourné en affrontements violents avec les forces de l’ordre. Selon notre Observateur, c’est le signe d’un ras-le-bol généralisé chez les jeunes algériens. Lire la suite…
Contributeurs

En Algérie, la rue dans tous ses états à l’approche des élections

 
À mesure que les jours passent, la grogne sociale et politique se fait de plus en plus pressante en Algérie. Protestation contre la nouvelle candidature du président Bouteflika, manifestations de syndicats et de jeunes travailleurs précaires, Alger bouillonne et la police est sur le qui-vive. Lire la suite...


Fermer