Halloween, ses monstres, ses fantômes et ses histoires terrifiantes ont fait leur retour dans les cours de récréation, mais aussi sur les réseaux sociaux. En surfant sur l’ambiance saisonnière, un artiste numérique canadien a réalisé une vidéo impressionnante d’un monstre surplombant le célèbre pont du Golden Gate à San Francisco, aux États-Unis. Il a réalisé le tout sur un logiciel de montage 3D, mais certains sont tombés dans le panneau…

La vidéo, publiée sur la page officielle de l’animateur et producteur français Cauet le 25 octobre, a été vue plus de 41 millions de fois. On y voit un monstre géant vêtu d’une cape rouge masquant son corps et son visage. Seules des mains de couleurs grises sont visibles, agrippant la structure métallique du Golden Gate. Cette scène surréelle est filmée depuis un hublot d’hélicoptère ou d’avion en mouvement.


"Les États-Unis ils sont vraiment au-dessus niveau décoration d'Halloween", commente Cauet en légende de la vidéo. Mais de nombreux internautes ont rapidement saisi que la vidéo n’était pas authentique.

"Malheureusement c'est un trucage vidéo. Regardez bien les voitures ou motos qui arrivent de la gauche de l'écran : elles disparaissent au passage du pilier", note par exemple un internaute. "Si vous vous demandez si c’est faux, regardez l’eau. Elle ne coule pas, ne bouge pas et ne fait pas de vagues. Elle est solide et a donc probablement été créée dans un environnement numérique 3D", poursuit un autre.

Cinq jours plus tard, le 30 octobre, l'animateur a modifié sa publication virale pour ajouter la source de la vidéo.


Cette vidéo de 38 secondes est en fait une œuvre artistique numérique réalisée par Justin Leduc, un Canadien basé à Toronto. Il a publié le clip de 14 secondes, répété plusieurs fois dans la version de Cauet, sur Instagram le 24 juillet dernier, dans l’optique d’acquérir de la notoriété dans le domaine des effets spéciaux et de la modélisation 3D.


Ces images ont donc été fabriquées de toutes pièces sur un ordinateur avec le logiciel Cinema 4D, rapporte CBC qui a interviewé Justin Leduc en août dernier :
 
J’ai voulu créer une vidéo virale. L’idée de base était d’utiliser un monument reconnaissable par tous, pour attirer l’œil des internautes qui font défiler les publications sur Instagram. En cinq jours je suis passé de 13 000 à 479 000 abonnés sur ma page.

Certains ont dit que mon œuvre était une référence au suicide et à la mort, mais pas du tout, c’est une sorte de monstre inspiré du Seigneur des anneaux. J’ai voulu faire quelque chose d’agréable à regarder, tout simplement. Après tout, c’est ce qui fonctionne sur Instagram.

Quelques personnes m’ont demandé comment j’ai fait, quels outils j’ai utilisés. Mais j’ai passé beaucoup de temps à apprendre tout ça par moi-même, donc je n’ai pas vraiment envie d’en dire plus. Si vous êtes passionnés, vous prendrez le temps d’apprendre. C’est possible de réaliser quelque chose de ce niveau à la maison, sans problème.