En Islande, pays situé juste sur le cercle polaire, il est possible de voir des aurores boréales de septembre à avril. Autant dire que les 350 000 habitants de l’île sont habitués aux beautés des lumières du nord. Mais dimanche 7 octobre, les aurores ont été particulièrement impressionnantes : près de la capitale Reykjavik et le long de la côté ouest islandaise, elles ont attiré les photographes amateurs… au point de provoquer des bouchons.

Pour observer au mieux une aurore, mieux vaut s’éloigner au maximum de toute source de pollution lumineuse. Les habitants de Reykjavik se sont ainsi rendus en nombre, notamment sur la plage de Grotta, à l’extrémité ouest de la ville, alléchés par des prévisions d’importantes aurores. Résultat : il fallait batailler pour garer sa voiture.

Vidéo publiée par le site Iceland Monitor.

Mais, sous un ciel dégagé, les aurores étaient particulièrement larges et intenses tout le long de la côte ouest de l’Islande, dans la nuit de dimanche à lundi, ce qui a permis à tous les "chasseurs d’aurore" de mitrailler, à différents endroits, et après de minutieux réglages de leur appareil photo reflex, ce fascinant phénomène.

Ici à Hrafavatn, près de Reykjavik :

Là à Olafsvik :

Et ici encore à Alfavatn, un peu plus au sud du pays, où ce photographe a réalisé un timelapse saisissant.