ACTUALISATION : Contrairement à ce que nous avions rapporté lors de la publication de l’article, le 28 septembre 2018, Tara Fares n’a pas été élue Miss Irak en 2015. Elle avait été toutefois élue Première dauphine de la "Reine de beauté de Bagdad" lors d’un concours non-officiel organisé à Bagdad en septembre 2014, explique l’AFP. Le concours Miss Irak a été interdit entre 1978 et 2006, en raison des guerres successives. Il a été relancé en 2015 après 38 ans d’interruption.
---------------------------------------------------


Tara Fares, mannequin et star d’Instagram en Irak, a été assassinée jeudi 27 septembre à Bagdad. Elle a été abattue de trois balles par des inconnus dans le quartier de Camp Sarah, près du centre-ville, alors qu’elle se trouvait à bord de sa voiture de sport.

Elue Miss Irak en 2015, Tara Fares était installée dans la ville d'Erbil, dans le Kurdistan irakien, mais se déplaçait régulièrement à Bagdad.

Agée de 22 ans, la mannequin était très suivie sur les réseaux sociaux. Son compte Instagram comptait près de 3 millions d’abonnés.


Photo postée sur le compte Instagram de Tara Fares, après l'annonce de son décès. "Repose en paix", peut-on lire en légende.

Son assassinat a suscité beaucoup d’émotion en Irak, et les messages de condoléances n’ont cessé d’affluer sur les réseaux sociaux depuis l’annonce de son décès. Selon des médias irakiens, Tara Fares avait reçu des menaces de mort à plusieurs reprises, en raison notamment de ses tenues jugées osées.

Traduction : "Ces gens haïssent l’amour, haïssent la vie, haïssent les fleurs, haïssent la lumière et la paix. La seule solution pour ceux qui sont toujours en vie, c’est de fuir [ce pays] avant que les balles du terrorisme les tuent."

Traduction : "je n’ai jamais entendu parler de Tara Fares avant son assassinat. Par contre, je sais que ce n’était pas une voleuse, ni une tueuse […]. Elle ne méritait pas d’être assassinée."

Traduction : "Tara Fares était une fille ordinaire, qui voulait vivre et exprimer ses opinions librement. Ce n’était pas une extrémiste, elle ne faisait pas de politique. Son seul tort est d’avoir voulu vivre comme elle l’entendait […]. Ils l’ont tuée parce qu’elle voulait semer l’espoir d’un avenir meilleur."

Traduction. “Conseil aux mannequins, aux actrices, aux artistes, aux militantes dans le monde arabe : fuyez !"

Les raisons de l'assassinat de l'assassinat de Tara Fares restent inconnues. Le ministère de l’Intérieur a annoncé avoir ouvert une enquête.