Hasan Söylemez, aventurier turc de 35 ans, parcourt depuis un an et demi les routes d’Afrique à vélo. Dans son carnet de bord filmé, il montre que l’une des plus grandes difficultés qu’il rencontre est l’état des routes.

Journaliste et documentariste turc, Hasan Söylemez a atterri au Maroc en janvier 2017. De là, il a entamé sa traversée à vélo des 54 pays du continent, qu’il espère achever en cinq ans.

Dans les 12 pays qu’il a parcourus jusqu’à présent, Hasan Söylemez filme les paysages, les villes et surtout les gens qu’il rencontre. Il leur pose toujours la même question : "Quel est votre plus grand rêve ?" Son but est de déconstruire les clichés sur le continent africain.

>> À LIRE SUR 'LES OBSERVATEURS' : "Un Turc fait le tour de l’Afrique à vélo pour déconstruire les clichés sur le continent"

Il filme aussi l’état des routes, qui pour certaines sont en très mauvais état ou disparaissent subitement. Cailloux, tempêtes de sable, inondations, traversées de rivières avec des barques en mauvais état… il montre les pires galères que peut rencontrer un cycliste sur les routes africaines.



Suivez les aventures d'Hasan Söylemez sur les réseaux sociaux :
YouTube
Facebook
Twitter
Instagram