Les marins et pêcheurs du port de Lomé au Togo, en ont eu assez de travailler au milieu des ordures. Ils se sont organisés en association et nettoient bénévolement les bassins trois à quatre fois par mois, armés de simples épuisettes. Ils aimeraient s’associer aux autorités ou à des ONG pour pérenniser leur action.

Modeste Awokou, marin et président de l’association Corps des Marins Marchands du Togo a alerté la rédaction des Observateurs de France 24 sur l’accumulation de déchets dans le port de pêche de Lomé. Son association œuvre depuis 2016 pour nettoyer bénévolement les bassins du port.

Découvrez leur action dans la vidéo ci-dessous :


 

"Nous aimerions nouer des partenariats avec le gouvernement ou des ONG pour aller plus loin"

Modeste Awokou a voulu nous en dire plus sur leur action, et surtout, sur les besoins de son association :
 
Nous ramassons essentiellement deux types de déchets : les plastiques et les hydrocarbures. On trouve notamment beaucoup de sacs plastiques, de bouteilles, de bidons jetés par les riverains, les vendeurs ambulants et les clients du marché portuaire.

Nos ramassages ne sont malheureusement pas suffisants pour que le port soit propre en permanence, parce que nous manquons de moyens et que certaines personnes font preuve d’incivilité et jettent leurs déchets n’importe où. Nous organisons des séances de sensibilisation mais ça ne suffit pas.

Pour mener à bien nos opérations, nous aimerions acquérir du matériel supplémentaire, notamment un petit bateau pneumatique du type "Zodiac" pour faire rapidement le tour du port. Un équipement de plongée pour récupérer les déchets coincés au fond de l’eau serait également nécessaire. À ce titre nous cherchons à nouer des partenariats avec le gouvernement ou des ONG.

Si vous voulez aider notre Observateur et l’association de pêcheurs et marins, n’hésitez pas à écrire à :
commatogo@gmail.com
Togo /  pêche /  ordures