Depuis lundi 9 juillet, une curieuse vidéo montrerait des hommes s’en prendre à un bus ramenant Neymar et ses coéquipiers de l’équipe de football du Brésil au pays. C’est en tout cas ce qu’ont affirmé plusieurs médias sénégalais… qui se sont fait avoir par une vidéo hors contexte.

"Incroyable – Les Brésiliens accueillent Neymar et Cie avec de grosses pierres !", se sont exclamés au moins neuf sites sénégalais comme Senenews, Senepeople ou encore DakarBuzz.


Trois exemples de trois sites sénégalais différents ayant relayé la même "information" illustrée par la même vidéo.

Tous se basent sur la même vidéo montrant des personnes, drapeau du Brésil noué autour du cou, et avec le maillot de la Seleçao en train de s'en prendre à un bus. Selon la légende, ce bus serait supposé abriter l'équipe brésilienne rentrant bredouille de la Coupe du monde en Russie, après avoir perdu 2-1 contre la Belgique en quarts de finale.

L'un de ces articles sénégalais reprend une vidéo publiée le 8 juillet sur YouTube indiquant en anglais "HONTE : les fans brésiliens accueillent leur équipe de football en jetant des pierres sur leur bus".

L'équipe de football du Brésil a-t-elle été accueillie par des jets de pierres de ses supporters ?

Si les supporteurs de la Seleçao sont sûrement déçus de l’issue de cette Coupe du monde, cette vidéo n’a absolument rien à voir avec le retour des Brésiliens au pays.

Grâce à un outil comme Invid, permettant de faire une recherche inversée de vidéo sur les moteurs de recherche comme Google, il est facile de voir que cette vidéo a déjà été publiée sur des sites brésiliens.

On la retrouve notamment sur le site Catve.com au mois de mars 2018. Une traduction de l’article, avec Google translate par exemple, permet de voir qu’il s’agissait d’un bus attaqué par des manifestants anti-Lula, l’ex-président du Brésil.


Cliquez ici pour voir l'article initial en portugais avec la vidéo.

En mars 2018, Lula était sous le coup d’une arrestation pour délits de corruption et blanchiment d'argent dans le cadre du vaste scandale Petrobras. De nombreuses manifestations avaient eu lieu, et ces manifestants, visibles dans la vidéo, avaient attaqué le véhicule avec des œufs (et non des pierres) pensant qu’il s’agissait d’un bus transportant des supporteurs de Lula.

Rien à voir donc avec la Coupe du monde actuelle… D’ailleurs, une dépêche de l’AFP indiquait que la sélection brésilienne était rentrée au pays plutôt dans le calme et avec un accueil minimal, mais bon enfant.

Attention aux articles utilisant de vieilles vidéos pour faire le buzz et attirer du trafic… Pour débusquer les intox, n'hésitez pas à consulter notre guide de vérification en cliquant sur l'image ci-dessous !