Depuis deux semaines, les réseaux sociaux au Yémen s’affolent : un homme aurait réussi à filmer deux dragons dans le gouvernorat d’Abyan, au sud du pays. Ces vidéos sont en réalité des canulars, qui font régulièrement surface sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années. Nouveauté : ici, une voix off en arabe a été rajoutée pour faire croire à une scène réelle.

Le 12 avril dernier, un internaute basé au Maroc et adepte du partage de vidéos virales relaie deux vidéos montrant soi-disant des dragons dans le district de Moudiah, dans le sud du Yémen : d’abord un dragon en train de voler, puis un autre gisant au le sol. Les images sont commentées en arabe.


Dans la première vidéo (à partir du bas), on entend la voix off  s'exlamer en arabe :

"Il n’y de Dieu qu’Allah et Mohammed est son prophète. C’est le jour de Jugement Dernier ! C’est un dragon, et on est dans le gouvernorat d’Abyan, district de Moudiah (…). Regardez comme il est grand. C’est le Jugement Dernier ! On est le 29 mars 2018. Dieu nous préserve !"

Dans la seconde vidéo, la voix off poursuit, toujours en arabe :

"Il n’y de Dieu qu’Allah et Mohammed est son prophète. Regardez le deuxième, dans le ciel de Moudiah (…). C’est un dragon chinois. Regardez, regardez ! (…). Repentez-vous ! Le jour du Jugement dernier est proche."

Le post Facebook a été partagé plus de 230 000 fois en deux semaines, et récolté plus de 3000 "j’aime".

Cette publication Facebook est un assemblage de deux vidéos, deux hoax (ou canulars) qui font régulièrement surface sur les réseaux sociaux. Pour faire croire à une scène réelle, l’auteur a rajouté sa voix en arabe, et aussi le bruit du vent qu'on entend souffler très fort.

Une sculpture pour une émission de télévision

Le dragon qu’on voit gisant au le sol est en fait une maquette de dragon réalisée dans le cadre d’une émission spécialisée dans les questions paranormales, "Cuarto Milenio", et qui a été diffusée sur la chaine généraliste Cuatro en 2016. Sur YouTube, les réalisateurs avaient posté à l’époque une vidéo qui montre les étapes de fabrication du dragon. Sur une autre vidéo, qui montre un extrait du tournage de l’émission, il est en outre précisé dans la description que ce dragon est faux. Mais dès sa diffusion sur les réseaux sociaux, cette même vidéo a été tronquée et présentée comme celle d’un vrai dragon, dans plusieurs régions du monde.


En 2016, des internautes avaient notamment utilisé ces images pour faire croire qu’un dragon était tombé du ciel au Tibet, comme l’a rapporté le site américain de lutte contre les fausses informations, Snopes.

Une agence digitale allemande derrière dragon volant

La deuxième vidéo a été publiée pour la première fois en octobre 2013. Présentée comme celle d’un dragon volant dans le ciel de Truro, une petite ville d’Angleterre, elle a été vue à l’époque plus de 4 millions de fois.

Si l’authenticité de la vidéo n’a jamais été prouvée, et la découverte jamais corroborée par des médias sérieux, plusieurs indices laissent penser à un vidéo-montage. Le blog Neurologica animé par le Comité d’enquête sceptiques des Etats-Unis, une organisation se donnant pour mission d'encourager les enquêtes scientifiques objectives sur le paranormal, expliquait en 2013 :

"Je pense que le dragon dans la vidéo est faux. La raison principale, c’est la façon dont le dragon se déplace. Ses ailes ne battent pas d'une manière réaliste. Les créatures volantes ont tendance à avoir des mouvements d'ailes caractéristiques, variant selon les battements. Une caractéristique presque universelle, cependant, est que leurs ailes se courbent sur le mouvement ascendant pour minimiser la résistance au vent, puis s'aplatissent sur la course descendante pour maximiser la résistance au vent.

Ici, les ailes du dragon sont raides et se déplacent simplement de haut en bas selon un schéma régulier - comme si elles étaient des ailes rigides d'un modèle mécanique. La créature elle-même se déplace également de manière rigide et ne semble pas voler de façon réaliste. "

Dernier élément indiquant que la vidéo est probablement un montage graphique : la chaine qui l’a postée en 2013 s’appelle O7TV. Elle est spécialisée dans la diffusion de vidéos paranormales, parfois de piètre qualité. Cette chaine YouTube appartient à une agence digitale allemande appelée "Audio Color World".

Dans la description, cette chaine indique "être une agence dans le domaine des films et du divertissement qui publie des vidéos d’observation d'OVNIS, activités paranormales, et des clips amusants".


Lorsque vous êtes devant un contenu surnaturel ou paranormal, une histoire de dragon ou ce bébé loup-garou par exemple, n’hésitez pas à vérifier. Pour savoir comment, consultez notre guide de vérification ci-dessous !