Une vidéo montrant des enfants syriens en train de faire semblant de suffoquer et de s’évanouir est relayée depuis samedi 7 avril par des partisans de Bachar al-Assad sur les réseaux sociaux. Selon eux, elle prouverait que l’attaque chimique à Douma, dans la Ghouta orientale, n’est qu’une mise en scène montée par les opposants au régime syrien. Or, la vidéo originale date de 2013 et montre une performance de simulation, organisée par des activistes locaux, et qui vise à alerter sur les conséquences des attaques chimiques.

La qui circule sur les comptes de partisans du régime syrien a été éditée, elle dure un peu plus de deux minutes. Un premier plan montre des enfants en train de jouer avec un ballon. Derrière eux, d’autres enfants sont installés sur des chaises disposées en rang, comme pour assister à un spectacle. Puis, alors qu’une sirène se met à retentir, les enfants se jettent par terre et se mettent à gigoter. Des hommes en blouse blanche se précipitent sur eux et font mine de les aider à respirer avec des masques à oxygène. Vers la fin de la vidéo, on voit les enfants se relever, indemnes, sous les applaudissements des spectateurs.


Depuis samedi 7 avril, la vidéo est partagée sur YouTube ainsi que des pages Facebook pro-Assad.

 

"Relayez cette vidéo pour qu’elle parvienne au Conseil de sécurité (…) Dans cette mise en scène, on apprend aux enfants et aux faux secouristes comment simuler une attaque chimique à Douma", commente cette page Facebook (image ci-dessous) appelée Sourya alhadath.


"Un membre des casques blancs a filmé ces images avec son portable, et elles ont fuité avant qu’elles soient montées", renchérit cette page.


Une recherche inversée avec l’outil InVid – un plugin gratuit à installer sur Google Chrome – permet de retrouver la vidéo d’origine. La scène se passe bien dans la Ghouta orientale, dans la ville de Kafar Batna, mais elle a eu lieu en octobre 2013. Et c’est une action organisée par une association locale, appelée "Nesma", qui visait à dénoncer "l’inaction du monde" face aux attaques chimiques en Syrie. Effectivement, les enfants et les médecins jouent bien la comédie ici, mais c’est tout à fait normal.


La vidéo originale, postée en septembre 2013 sur YouTube.

Les rebelles syriens accusent le régime d'avoir eu recours, samedi 7 avril, à des armes chimiques contre un hôpital de Douma, dans la Ghouta orientale, où selon l’ONG médicale Sams, au moins 49 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres intoxiquées.

De nombreuses vidéos circulent depuis le 7 avril, montrant des cadavres à Douma. Le site indépendant d’investigation Bellingcat a vérifié l’authenticité de ces vidéos.  

Lire sur les Observateurs -> Des images de faux blessés dans la Ghouta ? Attention, intox…