Pour confirmer le surnom de "perle des lagunes" que porte Abidjan, un globe-trotter congolais a lancé un concept en invitant chaque habitant de la capitale économique ivoirienne à expliquer pourquoi ils "aiment Abidjan ". Avec des photos, une mini-web série, et surtout, un concept participatif.

Explorer les coins méconnus d’Abidjan, publier des photos prises sur le vif, ou encore des portraits hauts en couleur, c’est le crédo de notre Observateur Filip Kabeya. Cet entrepreneur congolais, qui se décrit comme panafricaniste, passe la plupart de son temps dans la capitale économique ivoirienne dont il est "tombé amoureux".

Le 3 mars 2018, il lance donc la page Facebook "J’aime Abidjan", dont le concept est très simple : expliquer par l’image ou la vidéo pourquoi il faut être fier de cette ville.

"Je dis aux Ivoiriens : les autres Africains doivent vous envier, car vous avez sûrement l’une des plus belles villes d’Afrique !"

Filip Kabeya est l'initiateur du concept "J'aime Abidjan" :
 
Je suis Congolais de RDC, et j’adore bouger pour visiter les pays d’Afrique. À Abidjan, avec regard étranger, je me dis à chaque fois : quelle belle ville ! Or, je trouve que les gens autour de moi ont commencé à oublier la beauté de leur ville. Ils ne la regardent plus avec le même œil. Moi je leur dis : les autres Africains doivent vous envier, car vous avez sûrement l’une des plus belles villes d’Afrique !

J’ai créé cette page pour rallier des gens autour de l’amour de cette ville. Elle est avant tout faite pour poster de belles photos type Instagram pour montrer des détails de la ville, et s’amuser à reconnaître où cela a été pris. Certaines fois, je publie des photos d’Abidjan, et je reçois des messages d’Ivoiriens qui me demandent où ils peuvent voir l’endroit photographié, car ils ne le connaissent pas !


Sur la page "J'aime Abidjan", Filip poste parfois des endroits qu'il découvre au détour de ses visites, et invite les utilisateurs à retrouver où se trouve cet endroit.

"J’ai lancé une mini-web série pour dire ‘pourquoi j’aime Abidjan’ en 60 secondes"

Récemment, j’ai lancé une petit web-série en vidéo pour mettre en avant des Ivoiriens qui ont eu envie eux aussi de dire qu’ils aiment Abidjan en soixante secondes. Par exemple, j’ai fait le portrait d’Andy Costa, un ambassadeur du vélo comme transport vert en Afrique. Évidemment, il fait le constat qu’il n’y a pas beaucoup de pistes cyclables dans cette ville. Mais justement, il veut porter ce message.

Un autre exemple : Loseni Traoré, un jeune mécanicien qui vient d’une famille plutôt modeste. Dans son quartier à Abobo, il y a pour les jeunes la tentation d’intégrer les gangs de microbes [gangs de jeunes violents qui sévissent à Abidjan depuis plusieurs années, NDLR]. Alors que beaucoup lui disaient qu’il fallait quitter cette ville et ce quartier, lui a décidé de se retrousser les manches et de rester là. Tout simplement parce qu’il aime sa ville et veut participer à son développement, à son niveau.

>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS : De quoi les microbes d’Abidjan sont-ils le nom ?
 

"Maintenant, je souhaite que les Ivoiriens s’approprient ce concept"

Je suis vraiment très satisfait de cette initiative, car en à peine un mois, nous avons déjà 11 000 abonnés sur la page. Maintenant que le concept est lancé, l’idée, c’est que les gens envoient leurs photos eux-mêmes, qu’ils nous racontent pourquoi ils aiment Abidjan en se prenant en mode selfie, photo ou vidéo, et s’approprient le concept.

Qui que vous soyez, dites-nous pourquoi vous aimez Abidjan : cette page Facebook et ce compte Instagram sont pour vous !

Vous voulez participer au concept "J’aime Abidjan" ? Vous pouvez contacter Filip sur la page Facebook de J'aime Abidjan en cliquant sur l'image ci-dessous ou bien par mail sur jaimeabidjan.all@gmail.com.




Vous habitez à Kinshasa ? Filip a également lancé une page similaire pour la capitale congolaise que vous pourrez retrouver ici...
 
Article écrit en collaboration avec
Alexandre Capron

Alexandre Capron , Journaliste francophone