Depuis le mois de décembre dernier, un collectif basé en banlieue parisienne propose de donner des vêtements chauds aux sans-abris de manière originale : en invitant les citoyens à les accrocher dans l’espace public. Collectés sur les arbres, les bancs, les panneaux de signalisation, ils sont ensuite redistribués à des sans-abri ou des familles en grande précarité.

L’initiative est née au Canada et en Turquie. Elle a aussi essaimé à Bristol en Angleterre. En France, le collectif Force Comm’UNE l’a lancée à Cergy, dans le Val-d’Oise, en grande banlieue de Paris, sous le nom "Accroche ton vêtement".



Les vêtements chauds, des écharpes et des pulls, notamment sont accrochés à des cintres, recouverts d’une housse pour les protéger et flanqués d’une petite étiquette indiquant qu’ils sont destinés aux plus nécessiteux. "Je ne suis pas perdu je suis là pour vous si vous avez froid", peut-on lire sur certaines étiquettes.

L’opération a été dupliquée au Pré-Saint-Gervais, à Limoges à La Rochelle, mais également par une friperie de Lens et puis à Paris début mars, alors que la France était touchée par une vague de froid intense. "Le principe est de donner un vêtement, qu'il s'agisse d'un manteau, un pull ou une écharpe, et de l'accompagner d'un petit mot chaleureux à destination de celui ou celle qui le récupérera", explique Sabrina, présidente de Force Comm'Une.

Force Comm’UNE souhaiterait poursuivre son initiative également en été, et espère inciter les citoyens à prendre eux-mêmes des initiatives dans leur quartier.

Article écrit avec la participation de Morgane Potrel, journaliste.