Le Mouvement réformateur (MR), parti libéral au pouvoir en Belgique, a publié lundi 5 mars une page sur son site Internet présentant un projet pour "l’extermination de 'nos sdf' et des réfugiés". Repérée par des internautes, la publication a suscité l’indignation. Le parti évoque une "erreur technique".

Dans le cadre des élections locales belges qui se tiendront en octobre 2018, le parti du Premier ministre Charles Michel a invité ses sympathisants à rédiger des propositions politiques sur son site Internet. Un internaute s’est saisi de l’occasion pour appeler à tuer les réfugiés et les sans-abri.


"Afin de pouvoir répondre à la demande de la population. Afin de pouvoir résoudre les problèmes dues à la floraison de débat politique enter soutien aux SDF et aux réfugiés. Je propose, l’extermination des deux nuisibles car ils créent l’insécurité dans notre ville. Votez ! Votez ! Votez ! Votez MR ! (sic)", peut-on lire sur les captures d’écran du site, réalisées avant la suppression du texte.

Plusieurs internautes et membres de l’opposition se sont émus de la teneur de ce texte, alors que la Belgique est en plein débat politique sur l’accueil des migrants. En effet, un projet de loi en discussion à la Chambre des représentants permetterait aux forces de l’ordre de mener des perquisitions au domicile de Belges accueillant des migrants chez eux, pour y arrêter des personnes en situation irrégulière.

>> LIRE SUR LES OBSERVATEURS : Tous les soirs, des Belges invitent chez eux 400 migrants

Le parti MR a indiqué à la presse belge qu’il s’agissait d’une "erreur technique" due à l’absence de contrôle du parti sur les contributions citoyennes : "Tous les projets proposés par les citoyens ont été publiés avant validation […] Ces valeurs sont évidemment contraire à celles défendues par le parti".