Un enseignant ghanéen est devenu une star du web après avoir publié ces photos : on le voit reproduire de façon très précise sur un tableau le logiciel "Word" de traitement de texte. Faute de moyens, Owura Kwadwo Hottish est obligé d’enseigner à ses élèves l’informatique sur ce tableau. Mais ses photos, qui ont suscité une vague de sympathie sur les réseaux sociaux, pourraient aider à changer les choses.

Publiées le 13 février dernier, ces photos ont rencontré un très grand succès. Admiratifs, plusieurs internautes ont appelé à venir en aide à l’enseignant.


"Ce professeur mérite une récompense. Il vaut plus qu'un million de cedis (monnaie du Ghana)", lit-on sur cette publication qui a été retweeté plus de 50 000 fois.

"Avec ce genre de passion, je suis sûre que Microsoft et Microsoft Africa peuvent faire un don d'un laboratoire [de parc informatique] entier à cette école... On me dit que c'est un enseignant ? Quelque-part au Ghana ?" s'enthousiasme cette internaute.

"J’ai été très surpris de l’engouement autour de ces photos, car ce n’est pas la première fois que je fais ce genre de dessins !"

Owura Kwadwo Hottish est enseignant en Technologies de l'information et de la communication dans une école primaire à Sekyedumase, dans la région d’Ashanti, au centre du Ghana.

Je suis très surpris de l’engouement autour de ces photos, car j’ai juste fait une publication Facebook comme j’en fais régulièrement sur les nouvelles techniques que j’utilise pour intéresser mes élèves.

Ces élèves ont environ 13 ou 14 ans, et la plupart n’ont jamais vu un ordinateur. J’ai fait ce dessin car dans cette école, nous n’avons pas les moyens d’en avoir. Or, il faut qu’ils puissent se représenter à quoi tout cela ressemble.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que j’utilise le tableau pour faire un dessin dans des domaines qui concernent l’informatique : j’ai déjà dessiné tous les composants d‘un ordinateur, l’unité centrale, la souris, le clavier… Et j’ai aussi fait le même genre de dessin pour montrer les principales icônes d’un poste bureautique, ou les boutons pour redimensionner ce qu’on trouve sur un écran. Je le fais souvent pour les aider à se projeter afin qu’ils ne soient pas trop perdus si demain ils se retrouvent face à ces outils.


Ce n'est pas la première fois que des professeurs s'illustrent ainsi sur les réseaux sociaux : en juin 2016, un enseignant ivoirien avait ému les internautes en portant le bébé d'une élève, qui ne cessait de pleurer, dans son dos. En novembre dernier, la photo d'un soldat-enseignant avait enflammé le web au Cameroun et au Mali, dans des régions connaissant une forte insécurité.

Mais cette fois, la photo postée par ce professeur ghanéen pourrait avoir des conséquences inespérées explique Owura Kwadwo Hottish :

"Si ces photos peuvent faire changer les choses, ça sera une grande satisfaction"

Depuis la publication de ces photos, j’ai été contacté par de très nombreuses personnes. Nous avons reçu des promesses de dons financiers mais aussi d’ordinateurs bureautiques ! Il y a trop d'écoles dans notre région qui sont dépourvues de matériel informatique.

Pour moi, si ces photos peuvent faire changer les choses, ça sera une grande satisfaction, car l'éducation est la clé pour nos générations futures.



Si vous voulez aider Owura Kwadwo, n’hésitez pas à nous contacter sur obsengages@france24.com
Expliquez-nous comment vous pouvez l’aider, et nous vous mettrons en contact avec lui !

Article écrit en collaboration avec
Alexandre Capron

Alexandre Capron , Journaliste francophone