Il a su se jouer des kidnappeurs libyens qui torturaient ses deux frères. Courant janvier, Abou Bakr Ibrahim, un Soudanais installé au Havre, reçoit un coup de fil de Marghanni et Abdelhamid, ses frères, prisonniers dans une prison clandestine en Libye. Brûlures, coups de fouet : des vidéos témoignent de leurs terribles souffrances…

Abou Bakr Ibrahim décide de lancer une mobilisation sur les réseaux sociaux et, avec l’appui de la police libyenne et de l’ambassadeur soudanais en Libye, il parvient à faire libérer ses frères et leurs compagnons, et arrêter leurs tortionnaires.

Nous revenons sur cette histoire hors du commun dans notre dernière émission :    


Retrouvez notre enquête complète ici.