La rédaction des Observateurs de France 24 fête ses dix ans cette semaine ! À cette occasion, nous avons invité à Paris quatre Observateurs de République démocratique du Congo, de Guinée-Conakry, du Brésil et d’Arabie Saoudite. Au programme : visite des locaux de la chaîne, tournage d’une émission spéciale qui sera diffusée le 6 janvier 2018… Retour sur leur visite en images.

En dix ans, ce sont 5 000 Observateurs qui ont directement collaboré avec nous, et 100 000 personnes qui se sont inscrites sur notre site. Cette semaine, quatre d’entre eux les ont représentés à Paris : Charly Kasereka (RDC), Fatoumata Chérif (Guinée-Conakry), Guilherme Pimentel (Brésil) et Mohamed al-Saeedi (Arabie saoudite).

>> Retrouver les portraits en vidéo de nos quatre Observateurs en cliquant sur ce lien.
 

Mercredi 13 décembre


Arrivé quelques jours avant les autres, Guilherme Pimentel a commencé la journée en assistant au tournage de l’émission hebdomadaire des Observateurs, dans le sud de Paris.


Après plusieurs heures de vol, nos trois autres Observateurs sont arrivés à Paris à leur tour. L’occasion pour eux de rencontrer une partie de l’équipe, ainsi que Marie-Christine Saragosse, la présidente du groupe France Médias Monde (FMM).

De gauche à droite : Fatoumata Chérif, Mohamed al-Saeedi, Alexandre Capron (journaliste de l’équipe des Observateurs), Guilherme Pimentel et Charly Kasereka, devant le bâtiment de France Médias Monde.


Le baby-foot, passage obligé à France 24, après le déjeuner.

 

Jeudi 14 décembre

 

Après une première journée relativement tranquille, les choses sérieuses commencent !

 

• 9h15 : Conférence de rédaction de France 24

La conférence de rédaction, commune aux trois chaînes (en français, en anglais et en arabe) a lieu tous les jours à 9h15, afin de faire le point sur l’actualité et de prévoir les sujets à tourner ou à écrire, pour l'antenne et pour le Web. Nos quatre Observateurs y ont assisté.



• 9h45 : Visite des locaux de France 24

Plateaux télévisés, régies, bureaux en open space… Derek Thomson, rédacteur en chef des Observateurs, a fait visiter les locaux de la chaîne à nos Observateurs.

Sur le plateau télévisé et en régie.

Nos Observateurs et une partie de l'équipe, dans l'espace où nous travaillons.

 

• 10h30 – 13h : Tournage d’une émission spéciale pour les 10 ans des Observateurs

Profitant de la présence de nos Observateurs dans les locaux de la chaîne, notre équipe a enregistré avec eux une émission spéciale, qui sera diffusée le 6 janvier 2018.

Les coulisses du tournage de cette émission spéciale, filmée par Claire Paccalin.

Mohamed al-Saeedi parle de la diffusion des informations sur les réseaux sociaux, un témoignage à retrouver dans notre émission spéciale du 6 janvier 2018.

 

• 13h – 16h : Interventions sur France 24 et RFI

À 13h45, notre Observatrice Fatoumata Chérif et notre journaliste Alexandre Capron sont intervenus dans le journal télévisé de France 24. Le moment pour la première de faire passer un message aux femmes : "Les Observateurs, c’est l’occasion de faire passer des messages forts, de partager ce que nous faisons et de défendre nos droits, alors n’hésitez pas à participer !"

 

Vers 16h, Guilherme Pimentel est allé rendre visite à la rédaction de RFI en portugais du Brésil, où il a donné une interview.


Guilherme Pimentel (devant, avec un badge autour du cou) avec une partie de l’équipe de RFI en portugais du Brésil.

 

• 19h30 : Soirée au Tank, lieu du 11e arrondissement de Paris

Marie-Christine Saragosse, présidente directrice-générale de France Médias Monde, Marc Saikali, directeur de France 24, et Derek Thomson, rédacteur en chef des Observateurs, ont animé une conférence de presse dans cet établissement du 11e arrondissement de Paris.

Marie-Christine Saragosse est notamment revenue sur les questionnements ayant entouré la naissance des Observateurs, il y a dix ans : "Quand l’émission a été lancée, on se demandait si on pouvait vraiment utiliser des images amateur dans l’information, mais à ma connaissance, il n’y a jamais eu une erreur d’information dans les Observateurs."

Derek Thomson a ajouté : "Aujourd’hui, dès qu’un événement se produit dans le monde, nous recevons des centaines de messages via nos lignes WhatsApp et Telegram."


Lors de cette conférence de presse, les journalistes ont pu poser des questions à nos quatre Observateurs, ainsi qu’à Kubra Khademi, Observatrice afghane, de passage à Paris. Cette artiste s’était fait remarquer en 2015 en parcourant les rues de Kaboul vêtue d’une armure, pour protester contre le harcèlement sexuel et la domination masculine dans son pays.

Charly Kasereka raconte comment la venue de l'équipe des Observateurs à Goma, en RDC, en 2015, a permis d'améliorer la situation des malades mentaux dans la ville.

Guilherme Pimentel, qui a cofondé DefeZap, une application permettant aux citoyens de partager des vidéos de violences policières à Rio de Janeiro, raconte que les Observateurs leur ont permis d'accroître leur visibilité internationale, ce qui a augmenté leur sécurité.

De gauche à droite : Marc Saikali, directeur de France 24, Guilherme Pimentel, Fatoumata Chérif, Kubra Khademi, Charly Kasereka, Derek Thomson, Marie-Christine Saragosse, présidente directrice-générale de France Médias Monde, et Mohamed al-Saeedi.

Autres Observateurs présents lors de cette soirée : Bolewa Sabouri, un Franco-congolais organisant des ateliers de danse pour aider les femmes victimes de violences sexuelles dans le Kivu, en RDC, Chérif Lamine-Haïdara, un Malien à l’origine du projet AfrikaSolar, visant à développer des lampes solaires écologiques, Baba Alfa Umar, de l’ONG malienne Kisal, qui fait la promotion des droits de l’Homme au Sahel, Fode Sanikayi Kouyate, de l'Association des Blogueurs de Guinée, qui a récemment lancé une campagne pour dénoncer l’état des routes dans leur pays, Fatoumata Binta Diallo, blogueuse guinéenne, ou encore Solo Niaré, mondoblogueur.


 

La journaliste turque Gülin Çavuş, du media Teyit.org a également assisté à cette soirée. Notre équipe l’accueille durant deux semaines pour qu’elle mène à bien un projet sur les "fake news" autour des réfugiés, financé par une bourse de l’International Fact-Checking Network.


Julien Pain, cofondateur avec Derek Thomson des Observateurs en 2007.

 

Vendredi 15 décembre :


• 12h – 14h : Masterclass à l’école de journalisme du CELSA, à Neuilly-sur-Seine

Nos quatre Observateurs et nos journalistes, Corentin Bainier, Maëva Poulet et Sarra Grira, sont allés parler du rôle des images amateur dans l'information d'aujourd’hui, devant une cinquantaine d’étudiants en journalisme. Certains en ont profité pour interviewer nos Observateurs, à la fin de leur intervention. 

Le début de l'intervention de notre équipe au CELSA. Pour visionner la suite de leur intervention, cliquez ici et ici.

Intervention au CELSA, suivie d'une série d'interviews avec des étudiants en journalisme.

Cette journaliste de France Culture a profité de la venue de Mohamed al-Saeedi pour l'interroger.