Le site des Observateurs de France 24 fêtera ses 10 ans au mois de décembre. Pour célébrer cet événement, notre rédaction propose, jusqu’à la date anniversaire, des portraits d’Observateurs qui ont marqué cette décennie. Pour ce quatrième épisode, rencontre avec Lina ben Mheni auteure du blog "A Tunisian Girl". Avec les Observateurs, elle a suivi de près le "printemps arabe", commencé en Tunisie, et l’évolution de son pays depuis la révolution.

Notre travail avec Lina ben Mhenni commence en 2010, avec un sujet sur les plages populaires de Tunis, devenus de vrais dépotoirs, comme elle nous le montre en images.

Et puis fin 2010, elle est notre premier témoin des manifestations contre le pouvoir de Ben Ali. "Ce type de mouvement est extrêmement rare "dit-elle. Le mouvement, né en réaction de l’immolation par le feu de Mohammed Bouazizi, un vendeur de légumes humilié par la police, va finir par chasser Ben Ali du pouvoir le 14 janvier 2011, et enclenchera la vague du "printemps arabe" en Egypte, en Libye, au Yémen, au Bahreïn et en Syrie, avec des finalités pour le moins diverses.

Plus tard, Lina ben Mhenni collaborera avec la rédaction des Observateurs de France 24 pour un sujet les victimes de la révolution, qui se plaignent, plus d’un an après les événements, de ne pas avoir touché les indemnisations promises par Ennahda, le parti arrivé au pouvoir après les premières élections post-Ben Ali. En 2017, leur mouvement continue toujours…

Récemment, Lina a relayé via les Observateurs une toute autre initiative : elle a commencé à distribuer des livres en prison, sa façon à elle de combattre l’islamisme qui menace son pays.

Dans notre émission, elle est revenue sur son expérience d’Observatrice depuis sept ans :