Après une longue journée de classe, une petite écolière arrive devant chez elle en traînant son cartable à roulettes, dimanche 29 octobre. Son frère la filme et elle improvise une danse : la scène, filmée dans la ville d’Al- Ahsa, dans l’est de l’Arabie saoudite, a suscité une vague d’enthousiasme sur les réseaux sociaux. Et en à peine 24 heures, la petite Aïcha est devenue la coqueluche des Saoudiens.


En voyant arriver sa petite sœur Aïcha, son frère aîné, qui l’attend sur le seuil de la porte, se met à claquer des doigts et à chanter : "Ma Ayyouch sœur est rentrée, oui, oui". La petite fille s’anime alors, et se met à danser, tourner sur elle-même et à faire virevolter sa queue de cheval avec un grand sourire.

Aïcha – surnommée affectueusement Ayyouch – a 9 ans et elle est scolarisée dans l’équivalent du CE2. Depuis dimanche, les journalises se bousculent pour l’interviewer ainsi que son frère Abdallah.

Ils sont tous les deux surpris de ce succès inattendu. "Je me suis mis à chanter juste comme ça, de façon spontanée et la vidéo s’est rapidement propagée", explique Abdallah à la chaîne de télévision Al Arabiyya. "J’étais juste contente", ajoute Aïcha, joviale.

Ce moment de grâce et de complicité a déjà inspiré et donné le sourire à de nombreux Saoudiens.

Ici, un internaute accueille son frère en claquant des doigts et en chantant : "Mon frère Hamoudi est arrivé, oui, oui."

Aïcha a peut-être même lancé une mode : cette petite fille exécute la même danse en rentrant de l’école.

Certains ont même réalisé des dessins de la petite écolière. Cet internaute rend ainsi hommage à l’ "enthousiasme innocent" de la petite fille.