Le site des Observateurs de France 24 fêtera ses 10 ans au mois de décembre. Pour célébrer cet événement, notre rédaction propose, jusqu’à la date anniversaire, des portraits d’Observateurs qui ont marqué cette décennie. Pour ce troisième épisode, rencontre avec Charly Kasereka, blogueur à Goma, dans le Kivu, région du nord-est de la République démocratique du Congo.

Charly Kasereka a commencé à travailler avec la rédaction des Observateurs en 2012, au moment où le M23, un mouvement rebelle, s’approche de Goma, la capitale du Kivu. Il documente, dès le mois d’aout, la hausse des prix provoquée par les barrages, mais aussi comment Goma devient "ville morte" à la tombée de la nuit. Fin novembre, les rebelles prennent Goma pendant une dizaine de jours : Charly obtient notamment le témoignage d’un policier prêt à déposer les armes pour céder aux sirènes du M23, qui promet de meilleures payes. Il suit ensuite les combattants entre armée et rebelles au plus près.

Depuis, Charly Kasereka a collaboré aux Observateurs de France 24 sur de nombreux autres sujets dans sa ville, pour une trentaine d'articles au total : le ras-le-bol de la poussière, la multiplication des incendies en raison de la vétusté de certaines habitations, ou dernièrement, l’état catastrophique des routes au Kivu, notamment pendant la saison des pluies.

Nous sommes revenus avec lui sur son expérience d'Observateur dans notre dernière émission.



En 2013, Charly avait également été notre Observateur pour notre reportage Ligne Directe à Goma, sur la difficulté de la ville à gérer les personnes atteintes de troubles mentaux, victimes des conflits à répétition dans la région.