À Luebo, au Kasaï occidental, des rebelles se revendiquant de la mouvance "Kamuina Nsapu" ont condamné début avril une femme à se faire violer en public par le fils de sa rivale, avant d’exécuter les deux personnes à coups de machettes. Une vidéo, qui a émergée sur internet en septembre, témoigne de cet acte, qui révèle selon plusieurs analystes, un niveau de barbarie jamais atteint en RDC.

Note équipe a mené l’enquête, contactant de nombreux habitants de Luebo, et pu établir précisément ce qui s’était passé. Notre journaliste était mardi 10 octobre dans le Journal de l’Afrique de France 24 pour revenir sur cet évènement qui témoigne de la situation de terreur dans laquelle s’enfonce le Kasai.  
 

>> RELIRE NOTRE ENQUÊTE : Le viol public comme sentence : une milice enfonce le Kasaï dans l'horreur