Le 7 octobre 2007, il y a 10 ans jour pour jour, était publié le premier article de l’histoire du site des Observateurs de France 24. Le sujet : des "pétitionnaires" chinois, venus à Pékin pour demander réparation mais chassés manu-militari par les autorités. Avec Julien Pain, fondateur des Observateurs de France 24, retour sur ce premier article fondateur.

Les Observateurs de France 24 fêteront leurs 10 ans en décembre 2017. L’occasion pour nous de revenir sur les moments marquants de l’histoire de ce concept d’information en images amateur grâce aux citoyens.

À jamais gravés dans les méandres de l’Internet, le premier article publié sur le site des Observateurs traitait d’images amateur venant de Chine, avec une Observatrice du nom de "Zhang".

En ce début du mois d’octobre 2007, de nombreux habitants, appelés les "pétitionnaires" s’étaient rendus à Pékin pour demander réparation d'une mesure d'expropriation, d'un verdict injuste, ou pour dénoncer une affaire de corruption. Selon la loi chinoise, le pouvoir central autorise en effet les citoyens chinois à soumettre une pétition lorsqu'ils s'estiment lésés par une autorité locale.

Mais à la veille du XVIIe congrès du Parti communiste, les autorités chinoises avaient décidé de se débarrasser de ces témoins gênants qui s’étaient réunis dans un village non loin de Pékin. Plusieurs images amateur avaient été référencées pour raconter cette "chasse aux pétitionnaires ".

>> Relire le 1er article sur le site des Observateurs : Les "pétitionnaires", chassés de Pékin, se réfugient sur internet

"On a montré à ces vidéastes amateurs qu'on voulait relayer leurs images que les autorités voulaient censurer"

Julien Pain, fondateur des Observateurs et auteur de cet article, se souvient :
 
Ce premier sujet sur la Chine est un excellent exemple des problématiques que nous rencontrons aux Observateurs : pour parler de ce sujet, il fallait contacter des témoins, mais il fallait surtout tout mettre en œuvre pour qu’ils ne prennent pas de risque. Concilier l’envie d’avoir un témoignage avec l’impossibilité de mettre en danger le citoyen. Bien entendu, "Zhang", la jeune fille Observatrice qui nous a aidé sur ce sujet, était un pseudonyme. Elle travaillait avec un réseau de blogueurs qui tentait de faire sortir des informations censurées en Chine.

C’était la toute première phase des Observateurs que nous avions lancée avec Sophie Pilgrim. Personne ne nous connaissait : il a donc fallu qu’on aille chercher ces personnes qui avaient posté des images amateur en leur expliquant le concept, et en leur montrant qu’on voulait relayer ces informations que les autorités essayaient de cacher.

Cliquez sur l'image pour revoir les premiers articles publiés sur le site en octobre 2007.

"Dans les premiers mois, on se concentrait sur les pays les plus touchés par la censure"

Sur les trois premiers mois d’existence du site des Observateurs, officiellement lancé en décembre 2007 pour le grand public, on retrouve de nombreux sujets sur la Chine, mais aussi sur la Syrie, l’Iran, ou les États-Unis. Julien Pain explique :
 

J’avais constitué un réseau de connaissance à travers mon ancien travail chez Reporters sans frontières, où je m’intéressais particulièrement aux pays touchés par la censure, où on avait accès à une information très partiale.

La Syrie, l’Iran ou la Chine étaient des pays concernés par ces problématiques, et on voulait aider les gens à contourner la censure pour parler des sujets qui fâchent. Au départ, on avait même imaginé créer une sorte de réseau social où les Observateurs pourraient échanger entre eux, se poser des questions… et puis il y a eu l’essor de Facebook et d’autres réseaux sociaux rendant inutile le développement d’une plateforme propre.

Pour les nombreux sujets sur les États-Unis, la situation est totalement différente : c’est le pays où l’essor des vidéastes amateur a été le plus rapide et où les gens ont commencé à tourner les premiers lives sur des événements d’actualité.


Cliquez sur l'image pour relire le premier article concernant les Etats-Unis sur le site des Observateurs !

Plus de 7300 articles en 10 ans
 
En 2007, le nombre d’articles concernant les pays africains est également très limité : quelques citoyens algériens, marocains ou sud-africains ont cependant été les premiers à participer aux Observateurs de France 24 sur le continent africain.

Depuis, 7 303 articles ont été publiés sur le site en français, 4 990 sur le site en anglais, 2 396 sur le site en arabe et 1 034 sur le site en farsi entre le 7 octobre 2007 et le 7 octobre 2017. Nous continuons quotidiennement à couvrir l’actualité internationale en images amateur grâce à vous, que vous soyez témoin, lanceur d’alerte ou simple relais d’images amateur.

Vous voulez devenir un Observateur ? Tous nos contacts sont ci-dessous
Facebook
Twitter
Mail : observateurs@france24.com
WhatsApp : +33 6 30 93 41 36

 
Article écrit en collaboration avec
Alexandre Capron

Alexandre Capron , Journaliste francophone