On ne sait pas comment il a trouvé le 06, mais en tout cas, il a stupéfait ses fidèles : un pasteur de Harare a récemment prétendu parler avec Dieu au téléphone lors de l’office. Paul Sanyangore prétend détenir une "ligne directe" avec le paradis. Mais que l’on se rassure : il a affirmé à France 24 que "tout le monde peut appeler Dieu".

Paul Sanyangore est un pasteur de la Victory World International Ministries Church (Église des ministères internationaux du monde de la victoire, en français), une organisation qu’il a fondée. Dans une vidéo publiée sur YouTube le 22 mai, le pasteur tient un téléphone portable et demande : "Allo ? C’est le paradis ? C’est le paradis ?". Une femme s’agenouille devant lui, les bras levés vers le ciel. Les fidèles autour de lui applaudissent et crient après ces paroles.

Le pasteur demande à "Dieu" ce qu’il doit demander à la femme : "Quoi d’autre, Papa Dieu ? Quoi d’autre, Papa Dieu ?". Il répète à la foule que "Dieu" a dit que les fidèles devaient prier pour les enfants de la femme. "Dieu" aurait expliqué au pasteur que la femme avait deux enfants, l’un asthmatique et l’autre épileptique, et qu’ils se trouvent à Bulawayo, une ville au sud-ouest du Zimbabwe. Quand ces détails sont confirmés par la femme, la foule réagit avec un tonnerre d’applaudissement.


"Les gens croient vraiment qu’il a parlé avec Dieu, ils sont crédules"

Nigel Mugamu est un journaliste zimbabwéen qui gère le site 263Chat. Il explique que les pasteurs qui se prétendent capables de faire des miracles sont très nombreux dans le pays.

Les gens souffrent, les pasteurs arrivent et comblent un vide. Ils donnent de l’espoir aux gens. Beaucoup de personnes dans le besoin pensent que Dieu leur donnera ce qui leur manque. Ces pasteurs apparaissent et affirment être plus proches de Dieu que n’importe qui et capables de faire des miracles : ils vous prennent dans une foule, sortent le téléphone et parlent avec Dieu.

Les gens cherchent de l’espoir et ces prophètes sont capables de leur en donner. Ils croient vraiment que le pasteur a décroché le téléphone et parlé avec Dieu. Aussi fou que cela puisse paraître. Les gens sont crédules. Ils se font avoir.

Je crois en Dieu, je suis chrétien, ma famille est méthodiste et j’ai un problème avec les "prophètes" qui mentent et qui prennent l’argent des gens modestes. Car tous ces prétendus prophètes gagnent beaucoup d’argent. Ils ont de beaux costumes, des piscines et de grands jardins. Comment ils le gagnent ? Facile : si vous voulez vous entretenir avec lui, il faut payer l’église. La personne assise au premier rang a payé plus que celle assise derrière.

Ils trompent les gens et sont malhonnêtes. En fait, moi aussi j’adorerais pouvoir parler avec Dieu au téléphone et lui dire “ Hé mec, j’ai prié l’autre jour pour ce truc mais ça ne s’est pas réalisé, qu’est ce qui se passe ?". Mais ça n’est pas comme ça que ça marche.

"Si Dieu peut parler à travers un âne, pourquoi pas au téléphone ?"

La rédaction des Observateurs de France 24 a pu poser des questions au pasteur Paul Sanyangore au sujet de ses prétendus "miracles".

C’est arrivé seulement une fois. Je ne me souviens pas de la date. La Bible, dans le Livre des Nombres, dit que Dieu a parlé à travers un âne. Si Dieu peut parler à travers un âne [l’âne de Balaam, dans le livre des Nombres], pourquoi pas au téléphone ? Les gens ne croient pas que Dieu ait parlé au téléphone mais croient bien que la gueule de l’âne a été ouverte par Dieu et qu’il a parlé dans un buisson ardent.

Le problème aujourd’hui c’est que de nombreuses personnes se disent chrétiennes, mais ne le sont pas. Elles ne croient pas. Il y a de vrais miracles qui se produisent. Si vous ne croyez pas que Dieu ait parlé au téléphone, pourquoi croyez-vous que les yeux d’un aveugle ont été ouverts par Jésus ou que ce dernier a marché sur l’eau ? Ce qu’il a fait hier, il peut le faire aujourd’hui.

Il ne s’agit pas d’un numéro de téléphone. Il ne s’agit pas de connaître un numéro. Cela concerne ma relation avec Dieu. Tout le monde peut appeler Dieu.

J’ai dit à la femme, donne-moi ton téléphone, et Dieu m’a parlé à travers le téléphone. Ce n’est pas moi qui choisis le téléphone (comme moyen de communication avec Dieu). C’est Dieu qui m’a choisi pour utiliser le téléphone.


Le pasteur aurait aussi marché sur l’eau

À la fin de la vidéo, après avoir discuté avec Dieu au téléphone, Paul Sanyangore crie "Le paradis est en ligne !". Il a fondé son église en 2014 et a lancé une chaîne de télévision en mars pour que ses fidèles puissent suivre les offices à distance. La Victory World International Ministries Church est très suivie sur les réseaux sociaux, avec une chaîne YouTube, une page Facebook et un compte Twitter. Les fidèles peuvent réserver une place pour être baptisés ou "délivrés" dans une piscine située dans le jardin de Paul Sanyangore, connue sous le nom de piscine Bethesda, ou piscine de la miséricorde.

Le Pasteur est resté vague quant aux éventuelles sommes d’argent versées par les fidèles pour obtenir un entretien avec lui ou être baptisé dans sa piscine. Il a indiqué que “la doctrine de Jésus Christ est gratuite”, mais a aussi dit que, bien que le pouvoir de Dieu soit “reçu gratuitement", les fidèles peuvent payer "pour que Dieu ait les moyens d’avoir le pouvoir de vous atteindre".

Appeler Dieu au téléphone est seulement l’un des miracles prétendument accomplis par le pasteur. Il affirme également avoir marché sur l’eau (dans sa piscine, tant qu’à faire), avoir façonné de nouveaux reins pour un homme équipé d’un cathéter, avoir guéri les jambes cassées d’un enfant et avoir ressuscité un bébé.

"Le pasteur Paul Sanyangore a prié pour un enfant mort et, instantanément, l’enfant est revenu à la vie, Gloire à Dieu", peut-on lire sur cette capture d’écran d’une video publiée sur YouTube.

Article écrit en collaboration avec
Catherine Bennett

Catherine Bennett , Anglophone Journalist