Majdouline Cherni s’habillerait-elle trop court ? Le ministère tunisien de la Jeunesse et des Sports a récemment posté sur sa page Facebook des photos de la ministre dont la robe avait été manifestement rallongée de manière à ce qu’elle lui arrive sous les genoux.

La preuve ? Un coup d’œil sur la table basse : le reflet montre que les jambes de la ministre sont plus découvertes que ne veut le faire croire la photo. Sans compter que la retouche sur ses genoux ressemble surtout à un gribouillage.

La photo postée sur la page Facebook du ministère des Sports.

Voici la même photo, avec un zoom montrant le reflet des jambes de la ministre, sous la table basse.

Une recherche en ligne permet de trouver d’autres photos postées le même jour, cette fois à l’occasion d’une rencontre entre Majdouline Cherni et le président du National Automobile Club de Tunisie. Là aussi, la robe grise de la ministre est rallongée. Sur une photo notamment (ci-dessous), on voit que le haut d’un verre a été partiellement dupliqué à côté de la robe, ce qui prouve une volonté de "copier" un bout de la robe pour le "coller sur les jambes de la ministre. Pas de chance, un élément de décor a été embarqué dans la manœuvre... La robe de la ministre ne compte donc sans doute pas trois plis comme veut le faire croire la photo.

Sur cette photo postée sur la page Facebook du ministère, on voit que le haut d’un verre a été partiellement dupliqué à côté de la robe.

Voici la même photo, avec un zoom sur le verre dupliqué.

Ce photomontage est-il le fait du photographe du ministère ? A-t-il été réalisé à la demande de la ministre ? France 24 a tenté de joindre le ministère pour en savoir davantage. Aucun responsable n’était disponible pour répondre à nos questions.