Le lendemain de l’intrusion inédite de manifestants dans le Parlement irakien, samedi 30 avril, le service de communication de Bagdad a publié une photo montrant le Premier Ministre et le porte-parole du gouvernement visiblement très préoccupés par…une tâche sur un canapé blanc de l'hémicycle. L’image a rapidement provoqué une série de parodie sur les réseaux sociaux.

Ce weekend, des manifestants irakiens ont occupé le siège du Parlement pendant 24 heures et planté des tentes dans lesquelles ils ont pu passer la nuit de samedi à dimanche pour exiger la formation d’un nouveau gouvernement capable d’éradiquer la corruption qui mine le pays.

Cette incursion a donné lieu à des scènes pour le moins cocasses, mais cela n’a pas vraiment plu au Premier ministre irakien Haidar al-Abadi et au porte-parole du Parlement Salim al-Jubouri qui, lors d’une visite du Parlement pour constater les dégâts, ont été visiblement très inquiets du sort d’un grand canapé blanc tâché d’une trace rouge ressemblant à du sang où avaient été laissées des bouteilles.

Après le mouvement de contestation inédit du weekend dernier à Bagdad et le double attentat à la voiture piégée dans la ville de Samawa qui a fait au moins 33 morts dimanche, les internautes n’ont pas manqué de s’interroger sur… les priorités du gouvernement.


Traduction : "Vous n'avez pas été choqué par la destruction de votre pays et la mort de ses habitants, le pillage de nos ressources et de notre héritage culturel et l'absence de droit à la vie pour nos enfants. Par contre, vous avez été choqué par un canapé".

Ils ont été plus d’une centaine à relayer grâce au hashtag, en arabe,  "Mon canapé ma fierté", des photos d’eux, souvent très drôles, posant devant leur canapé l’air songeur ou préoccupé.

Traduction : "Oubliez tout le reste et gardez en sécurité vos canapés. Ils sont bien plus importants que la destruction de l'Irak". 


Traduction : "De nouvelles photos de canapés venues d'Irak. Kim Jong-un : vous nous rendez fou, quel est le problème avec
le canapé ?"
Première vignette en haut à gauche, dans la bulle : "Le canapé s'en est allé". En gras : "DEUIL".

Traduction : #Sauf_Mon_Canapé.

Traduction : "Les Irakiens se prennent en photos leur canapé pour tourner en dérision le canapé du Parlement".



Article écrit en collaboration avec
Maëva Poulet

Maëva Poulet